Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


Econostrum




Comme tous les itinéraires que nous vous proposons, ce road book s'adresse aussi bien aux motards qu'aux automobilistes qui aiment belles routes et superbes paysages. Contrairement à la majorité des guides dans le commerce, nous privilégions la nature sur l'urbain. Quand nous recommandons une adresse, nous l'avons systématiquement testée.



            partager partager
Circuits touristiques

Maure et Esterel : de la Côte d'Azur à l'arrière-pays


Partez à la découverte des massifs des Maures et de l'Esterel dont la plupart des gens ne connaissent que les plages et les criques. Dommage.



localisation : Provence-Alpes-Côte d'Azur / France
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Distance :250 kms

 

durÉe :1 journÉe


La corniche de l'Esterel offre encore des paysages sublimes. Photo DM
La corniche de l'Esterel offre encore des paysages sublimes. Photo DM
Mieux vaut éviter juillet et août pour parcourir ce circuit de 250 kms, à moins d'éviter la côte. Préférez mai-juin, septembre-octobre ou carrément février, au moment où fleurissent les mimosas.

Départ de Mandelieu pour attaquer tout de suite par du lourd, c'est-à-dire la corniche de l'Esterel. Cette côte découpée en dentelle constitue une pure merveille. La roche rouge offre un violent contraste avec le bleu de la mer et du ciel. La partie la plus belle se situe entre Le Trayas et Anthéor. Elle est très courte, ne la ratez pas si vous désirez faire des photos.
 
Vous poursuivez ensuite, toujours au plus près de la mer, par Agay, Saint Raphaël, Fréjus. L'urbanisation a dévoré la côte varoise. Dommage. Quittez la grande bleu pour rejoindre Roquebrune sur Argens (ouest de Fréjus), l’une des portes des Maures. Une toute petite route s'engage vers le col de Gratteloup. Prudence, c'est étroit et ça tourne.

Poursuivez en direction du Plan de la Tour et de la Garde Freinet, au pays des chênes-lièges et des châtaigniers. La traversée d’est en ouest du massif des Maures se poursuit par Grimaud, puis Collobrières. Je vous conseille la glace aux marrons de Collobrières... un régal.


St Tropez. A découvrir en hiver... mais à éviter en été. Photo GT
St Tropez. A découvrir en hiver... mais à éviter en été. Photo GT
Plongez vers les virages du col de Babaou. Cette route sert de cadre à des spéciales de rallyes. Vous comprendrez vite pourquoi. Attention, elle est étroite et relativement fréquentée.

Juste avant d'arriver à Bormes les Mimosas, au col de Caguo Ven, les plus aventureux négligeront la Corniche des Maures pour prendre à gauche une route des crêtes, beaucoup plus belle, mais aussi étroite que mal entretenue. Oubliez les trous et gravillons pour profiter du paysage, car vous dominez alors toute la Corniche des Maures. Multipliez les pauses photos. Cette route forestière (goudronnée) vous conduit à Rayol Canadel sur Mer où vous retrouvez la « grande » route qui vous conduit à St Tropez.

Les autres rejoindront après le col de Babaou le très touristique village de Bormes les Mimosas, puis le Lavandou, pour attaquer la corniche des Maures, trop bétonnée, mais encore belle. De lacets en lacets, vous atteignez La Croix-Valmer, puis le rond-point de La Foux qui vous permet de bifurquer vers St Tropez. Le village est sympa en hiver.

Retournez sur vos pas pour passer Port Grimaud et longer la côte jusqu'à Sainte Maxime, puis Fréjus. Une multitude de criques plus ou moins cachées vous attendent pour un bain de mer... ou de soleil. À Fréjus, trouvez la DN7 qui vous conduira au cœur du massif de l'Esterel jusqu’à votre point de départ, Mandelieu La Napoule.

Si vous avez le temps

En très mauvais état, la route des crêtes qui surplombe la Corniche des Maures dégage des vues impressionnantes. Photo ED
En très mauvais état, la route des crêtes qui surplombe la Corniche des Maures dégage des vues impressionnantes. Photo ED
- En priorité, consacrez deux ou trois journées à la découverte des îles : celle du Levant pour les amateurs de naturisme, de Port Cros, véritable paradis des plongeurs avec un parc national marin unique, ou Porquerolles, aux plages réputées.
- Antibes : Marinland pour voir dauphins, orques, requins...
- Menton : la fête du citron en février.
- La ville de Fréjus avec ses arènes romaines et sa cité épiscopale.

 

Liens utiles



Gérard Tur

Samedi 25 Mars 2017
Lu 4363 fois




Nous vous proposons de partager les plus belles routes
Photo ED
Ces itinéraires construits le plus souvent sur une journée s'adressent aux amoureux de belles routes, de superbes paysages, de nature intacte, de parcs nationaux, de cols, gorges, vallées profondes... et de virages.

Ici pas ou peu de villes, pas de trajets autoroutiers. Nous nous démarquons ainsi des guides touristiques qui fourmillent d'informations sur les sites urbains ou historiques, mais donnent finalement très peu de détails sur les moyens d'y arriver le plus agréablement possible.

Que vous soyez motards au long cours ou automobilistes désireux de sortir des sentiers battus, nos itinéraires précis et détaillés s'adressent à vous.

Média méditerranéen, econostrum.info ouvre un nouveau champ et vous propose dans un premier temps des itinéraires en France, en privilégiant la moitié sud du pays (Provence Alpes Côte d'Azur, Occitanie, Corse), mais sans s'interdire des incursions un peu plus au nord. Puis, en fonction de vos réactions, nous pousserons peut-être plus loin : Espagne, Italie, Maroc, Tunisie...

Car la Méditerranée est un merveilleux terrain de jeu pour les rouleurs. Qu'il s'agisse des itinéraires ou des conseils en matière de restauration, nous avons testé et aimé tout ce que vous trouverez dans nos pages. Mais nous pouvons rater parfois des sites mémorables, passer à côté d'une pépite cachée...

N'hésitez pas à nous faire part de votre savoir, à commenter nos circuits et nos conseils. Et surtout, bonne route.







  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI     Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF