Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Marseille - Le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée toujours en stand by...


Pierre angulaire du dossier de candidature de Marseille au titre de capitale culturelle européenne, le projet de musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée attend le déblocage des crédits de l'Etat.



Plus de quatre ans après le choix du projet architectural, l’avenir du musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) reste bardé de gros pointillés.
Plombé par l’épisode de la candidature avortée de Marseille à la coupe de l’America en 2003, le dossier s’est égaré depuis dans les limbes budgétaires du ministère de la culture. Limbes qui renvoient la convention de financement signée en juillet 2006 par le ministre de l’époque, Renaud Donnedieu de Vabres, au rayon des promesses de papier…
Le 14 janvier, une lueur s’était faite jour lors de la visite du Premier ministre dans la cité phocéenne : à deux mois des municipales, François Fillon avait affiché un soutien « sans réserve » au projet, déclarant qu’il veillerait « personnellement » à son avancement.

Toujours pas d'instruction de Matignon

Cinq mois et une élection plus tard, l’espoir suscité par le chef du gouvernement semble envolé. La Direction des Musées de France, maître d’ouvrage du projet, n’a toujours pas reçu la moindre instruction de Matignon. Par instruction, il faut comprendre des crédits sonnants et trébuchants pour une opération qui représente un investissement de 146 millions d'euros, financée par l'Etat à hauteur de 100 millions d'euros.
Le contrat de maîtrise d’œuvre des architectes Rudy Ricciotti et Roland Carta est toujours en stand by. Tout comme le contrat de partenariat public-privé qui devait accompagner la réalisation des réserves du musée à la Belle de Mai, signées Corinne Vezzoni.
Du côté de la mission Mucem, à Marseille, on est dans l’expectative. Michel Colardelle, son responsable, s’accroche à la promesse récente faite non pas par un membre du gouvernement, mais par Henri Guaino : lors d’un entretien mi-mai en présence de représentants de la ville, le conseiller du président de la République aurait assuré à ses interlocuteurs que le projet faisait partie des chantiers prioritaires du président, ce dernier voyant en lui un symbole de cette "Union pour la Méditerranée" qu’il souhaite voir se concrétiser durant son mandat.

L'échéance 2013 se rapproche

Reste à transformer ces (énièmes) belles promesses en financements. Si possible rapidement. Car l’échéance 2013 se rapproche. Même si les crédits arrivaient avant cet automne, une livraison du musée pour la fin 2012 serait une sacrée performance : il reste en effet un énorme travail à accomplir.
Dans l’ordre, il faut remettre le contrat de maîtrise d’œuvre en marche, relancer la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) de l’Emoc (établissement de maîtrise d’ouvrage des travaux du ministère de la Culture), boucler les études d’avant projet, lancer les appels d’offres et croiser les doigts pour qu’ils soient fructueux,… Toutes ces procédures prendront au bas mot une dizaine de mois.
Une fois toutes ces démarches accomplies, il faudra compter près de 30 mois de travaux plus une année pour mettre en place toutes les collections et le parcours muséographique. Dans ce scénario idéal, l’inauguration du musée pourrait avoir lieu à l’automne 2012. Juste à temps avant que Marseille n’endosse, si elle était choisie, les habits dorés de capitale culturelle européenne.


william allaire


Mardi 27 Mai 2008


Lu 1529 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise