Econostrum
pub

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Mario Monti présente son programme à une Italie éperdue




L'Italie se dote d'un nouveau Premier ministre, Mario Monti et d'un nouveau programme d'austérité (photo GT)
L'Italie se dote d'un nouveau Premier ministre, Mario Monti et d'un nouveau programme d'austérité (photo GT)
ITALIE. Le nouveau premier ministre italien, Mario Monti, a dévoilé jeudi 17 novembre 2011 un programme sévère pour, d'après lui restaurer "la crédibilité" de l'Italie, contribuer à sauver l'euro et, enfin, pour tenir l'objectif d'équilibre budgétaire en 2013 du pays.

Une nouvelle réforme d'une série : deux plans d'austérité en juillet et septembre 2011 ayant déjà été adopté. 

Pour l'ex-commissaire européen, il s'avère indispensable de rassurer les marchés ainsi que les créanciers et de leur signaler que le pays a "entrepris la route de la réduction du rapport entre dette et PIB (120% actuellement soit un endettement à hauteur de 1 900 mrds€), dette qui est au niveau d'il y a vingt ans".

Au programme: s'atteler à la réforme des retraites et au marché du travail comme le réclame l'Union européenne.

Il s'agirait de réduire la pression fiscale sur le travail et de "réexaminer le poids des prélèvements sur la richesse immobilière" et de supprimer le fossé entre "personnes trop protégées et celles qui sont privées de protections et d'assurance-chômage ". L'absence de taxe foncière sur la résidence principale s'avèrerait, selon Mario Monti, être une "anomalie" italienne. Pour les retraites, il entend résorber les "privilèges injustifiés comme les retraites à l'ancienneté".

L'agence de notation Fitch a estimé que l'Italie a "une fenêtre d'opportunité pour créer une surprise positive et pour faire revenir les taux à un niveau plus soutenable". Le Fonds monétaire international, quant à lui, salue la formation rapide du nouveau gouvernement qui se serait doté d'un "programme clair".




Vendredi 18 Novembre 2011



Lu 1151 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 4 Juillet 2014 - 09:27 Eovi Mcd Mutuelle et Myriade fusionnent en France

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertTurquie : les risques assumés de l’option kurde
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
L’accélération brutale de la crise au Proche Orient avec l’exportation du conflit syrien en Irak, a deux conséquences pour la Turquie...

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL’économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d’acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d’Algériens.

avis d'expertLa diaspora maghrébine : un potentiel économique à exploiter pour favoriser le développement économique de la région méditerranéenne
 
Amal Chevreau, responsable du pôle Etudes d'Ipemed
La circulation des personnes constitue la quatrième dimension de la mondialisation, aux côtés de celle des marchandises, des flux financiers et de l'information...
 

Autres avis d'experts