Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Mariano Rajoy prépare de nouvelles réformes




Mariano Rajoy à la tribune du Parlement espagnol, où il présentera ses nouvelles mesures le 26 avril (photo Moncloa)
Mariano Rajoy à la tribune du Parlement espagnol, où il présentera ses nouvelles mesures le 26 avril (photo Moncloa)
ESPAGNE. Le gouvernement de Mariano Rajoy annoncera le 26 avril 2013 une nouvelle vague de réformes structurelles. Il s'agit en fait de la deuxième grande batterie de mesures visant à réduire les déficits publics.

Parmi les réformes annoncées : un plan pour faciliter l'accès au financement des PME, doté d'une enveloppe de 45 mrds €. Les petites et moyennes entreprises devraient aussi être autorisées à ne pas payer la TVA avant d'avoir effectivement encaissé leurs factures. Dans le même temps, la législation devrait s'accorder avec les règles européennes pour réduire les délais de paiement à trente jours (contre soixante jours actuellement).

De mesures favorisant les investissements en matière de recherche et développement sont également prévues pour le gouvernement espagnol, dont le président affiche un optimisme forcé. Mariano Rajoy prévoit en effet le retour à la croissance de l'Espagne pour 2014, avec une hausse annoncée du PIB « entre 0,7 et 0,8% ».

De son côté, l'Union Européenne met en garde l'exécutif espagnol contre les risques pesant, selon elle, sur les la stabilité économique et financière du pays. Bruxelles a même déjà estimé « incomplet » l'agenda des réformes du gouvernement de Mariano Rajoy, en insistant particulièrement sur la nécessité de « flexibiliser » davantage le marché de l'emploi. Un jugement qui se double d'une perspective inquiétante : la persistance de la récession en 2014 et l'augmentation jusqu'à 27% du taux de chômage en 2014.

Et comme si la mule n'était pas suffisamment chargée, la Commission Européenne menace de mettre à l'amende la Moncloa si le plan de réduction des déficits (officiellement présenté à Bruxelles le 29 mai 2013) n'est pas jugé satisfaisant. Ce qui pourrait se traduire par une pénalité de 1 mrd € pour l'Espagne.




Jeudi 11 Avril 2013



Lu 486 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise