Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Malte prend pour la première fois la présidence du Conseil de l'Union européenne




Malte devient le plus petit pays à gérer l'Union européenne (photo : F.Dubessy)
Malte devient le plus petit pays à gérer l'Union européenne (photo : F.Dubessy)
MALTE. Depuis le 1er janvier 2017, Malte assure, et pour six mois, la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne. Il s'agit d'une première pour l'île de 316 km² et 430 000 habitants. Mais aussi pour l'Union européenne car Malte devient le plus petit pays à exercer ces fonctions depuis la création de l'institution en 1958.

Indépendante depuis septembre 1964, Malte n'est membre de l'Union européenne que depuis le 1er mai 2004.

"À l’échelle de la présidence, un grand défi pour Malte sera, malgré sa petite taille, de gérer de manière compétente les complexités administratives et politiques qui se présenteront. Je suis néanmoins convaincu que ce sera le cas" commente Alfred Sant, député européen du groupe de l'Alliance progressiste des Socialistes et Démocrates.

Au menu de ce mandat figurent notamment la gestion de la crise des réfugiés, la sécurité en Europe, et l'ouverture des négociations avec la Grande-Bretagne sur le Brexit. Sur ce dernier point, Joseph Muscat, premier ministre maltais, pourra s'appuyer sur les liens historiques de Malte avec le Royaume-Uni et une langue partagée.

Plus anecdotique, il appartiendra aussi à Malte de préparer les festivités des soixante ans du Traité de Rome en mars 2017.

La question migratoire au centre des préoccupations maltaises

Malte dirigera la destinée de l'Union européenne jusqu'au 30 juin 2017 (logo : Malte UE)
Malte dirigera la destinée de l'Union européenne jusqu'au 30 juin 2017 (logo : Malte UE)
"Les questions sécuritaires et migratoires doivent rester une priorité. J'espère qu’une attention plus grande sera portée à la situation générale en Méditerranée. La sécurité des routes migratoires et la question de l’immigration illégale constituent toujours un enjeu majeur à résoudre de manière décisive" souligne David Casa, député européen, membre du groupe Parti populaire européen.

Alfred Sant espère également "voir des progrès sur la question migratoire et sur les politiques en Méditerranée." Tout comme sa collègue Miriam Dalli du même groupe pour qui, "avancer en matière de politique migratoire constitue une priorité pour ces prochains mois. Nous avons besoin d'un système d'asile fondé sur le principe de solidarité et de dignité en ce qui concerne la relocalisation des réfugiés."

Il faudra attendre janvier 2020, et la présidence du Conseil de l'Union européenne par la Croatie, pour revoir un pays méditerranéen reprendre le flambeau de l'UE. Malte cédera son fauteuil le 30 juin 2017 à l'Estonie. L'île méditerranéenne reprendra la présidence de l'Europe le 1er juillet 2030.




Mercredi 4 Janvier 2017



Lu 2234 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 16:05 Le Premier ministre algérien limogé

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA