Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Lyon accueillera en décembre un sommet France-Italie




Les travaux ont déjà débuté depuis dix ans (photo LTF)
Les travaux ont déjà débuté depuis dix ans (photo LTF)
FRANCE / ITALIE. François Hollande, président de la République française, et Mario Monti, président du conseil italien, annoncent la tenue début décembre 2012 à Lyon d'un sommet bilatéral France-Italie.

Les deux présidents effectuent cette déclaration alors qu'ils se trouvent tous les deux, mardi 4 septembre 2012,  en entretiens bilatéraux dans la Villa Madame à Rome.

Au menu de cette rencontre de décembre 2012 figurera notamment le projet de LGV Lyon-Turin. Cette liaison ferroviaire passagers et fret, sur laquelle 1 mrd€ a déjà été dépensé, suscite des oppositions des deux côtés des Alpes et des rumeurs d'abandon se font entendre sur fond d'économies budgétaires aussi bien en France qu'en Italie.

L'accord dit de Turin entre Rome et Paris sur ce dossier date du 29 janvier 2001. Il a été ratifié par le Parlement français le 25 février 2002 et par le Parlement italien le 19 septembre 2002.
Un avenant intergouvernemental, confirmant cet accord, a été signé le 30 janvier 2012 entre les deux pays.

Les premiers travaux, le percement de la descenderie de Villarodin-Bourget/Modane, ont débuté en juillet 2002. La LGV s'appuie sur un tunnel de plus de 50 km passant sous le massif d'Ambin.

La commission française en charge d'une enquête publique sur la LGV Lyon-Turin a rendu durant l'été 2012 un avis positif tout en émettant des réserves sur l'impact important du projet sur l'agriculture.

La LGV transalpine comprend trois sections : une partie française entre l'agglomération lyonnaise et Saint-Jean-de Maurienne (Réseau Ferré de France  - RFF), une partie italienne entre la vallée de Suse et l'agglomération turinoise (Rete Ferroviaria italiana  - RFI) et un tronçon international entre Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie - France) et Bussoleno (Piémont - Italie) confiée à Lyon Turin Ferroviaire  (LTF SAS) coentreprise à parts égales de RFF et RFI créée le 3 octobre 2001.

Ses promoteurs présentent la liaison Lyon-Turin comme "le maillon manquant qui va permettre la mise en réseau de 5 000 km de lignes nouvelles et relier ainsi 250 millions d'Européens."




Mardi 4 Septembre 2012



Lu 1018 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise