Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Ligue arabe et Banque mondiale unies pour mieux exploiter les atouts de la jeunesse


MOYEN-ORIENT/ AFRIQUE DU NORD. La Ligue arabe et la Banque mondiale vont lancer des programmes ciblés sur la jeunesse dans les pays arabes. L'objectif est de mettre en place des politiques publiques adaptées pour les jeunes qui représentent 30% de la population et sont durement touchés par le chômage.



Un colloque organisé sous l'égide du Centre de Marseille pour l'intégration en Méditerranée (Photo BC)
Un colloque organisé sous l'égide du Centre de Marseille pour l'intégration en Méditerranée (Photo BC)
MOYEN-ORIENT/ AFRIQUE DU NORD. La Ligue arabe et la Banque mondiale vont travailler ensemble sur la problématique de la jeunesse dans les Pays arabes. A l’issue de la conférence organisée pour la première fois par les deux partenaires ensemble et qui a réuni des représentants d’une quinzaine de pays arabes du 28 au 30 avril à Marseille (sud de la France), une série d’actions très concrètes va être lancée avec en premier lieu, une grande enquête sur la jeunesse à l’échelle de la région MENA.

« La Ligue s’occupera du mécanisme de réalisation alors que la Banque mondiale apportera son soutien financier et technique avec d’autres partenaires arabes et internationaux», explique Khaled Louhichi, directeur du département de la Jeunesse et des Sports auprès de la Ligue arabe, qui souligne l’urgence de la situation. Un tiers de la population des pays arabes est composé de jeunes de 15 à 29 ans et 25% d’entre eux n’ont pas de travail.

L'exemple des Ecoles de la seconde chance

Autre nouveauté, la décision de cibler des actions sur la jeunesse défavorisée alors que les programmes existant concernent surtout les jeunes chômeurs diplômés. « Nous utiliserons des modèles qui fonctionnent en faisant des évaluations d’impact», précise Gloria La Cava, coordinatrice pour la jeunesse dans la région Moyen-Orient/Afrique du Nord au sein de la Banque mondiale, qui cite l’exemple de l’Ecole de la seconde chance de Marseille, où se déroulait le colloque.

Créée en 1998 celle-ci s'inscrit dans un réseau européen de 50 écoles visant à donner un métier ou la possibilité de reprendre des études à des jeunes sortis sans formation du système classique. Le Maroc a déjà réalisé des études pour transposer ce dispositif.

Enfin les partenaires du colloque se sont engagés à renforcer la participation de la jeunesse  dans la vie publique, une dimension jugée cruciale pour les retenir dans leurs pays.

Des projets récompensés

Neuf projets ont été primés à Marseille par la Banque mondiale (Photo BC)
Neuf projets ont été primés à Marseille par la Banque mondiale (Photo BC)
C’est dans ce cadre que s’inscrivait le concours du "Global Fund for Youth Investment", premier du genre organisé par la Banque mondiale sur la zone MENA, qui a récompensé 9 projets sur les 100 dossiers candidats.


« Avec les 30.000 $ du prix, nous allons pouvoir étendre notre action sur l’ensemble de l’Egypte », explique Kazem Hemeida, de  « Dreamers of Tomorrow  » qui a jusqu’à présent aidé 90 jeunes égyptiens à démarrer leurs propres micro entreprises. Autre dossier primé, celui du Comité paralympique de Palestine, qui regroupe plus d’un millier de membres sportifs. « On compte 170 000 handicapés en Palestine, souvent à cause de la guerre, et l’engagement des jeunes dans ces clubs paralympiques leur redonne confiance et les aide à s’intégrer dans la société », remarque Laila Duaibes, représentante du Comité.


« Les candidatures que nous avons reçues concernaient des actions citoyennes mais aussi entrepreneuriales, deux thèmes qui sont rarement traités ensemble mais très significatifs pour l’implication des jeunes dans la société », relève Gloria La Cava.      
 


Brigitte Challiol


Lundi 3 Mai 2010



Lu 1914 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise