Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les vins piémontais s’exportent bien



L’année 2011 fera partie des bons crus pour les vins piémontais. Si la production, 2,7 millions d’hectolitres pour un vignoble de 46 500 hectares, est en baisse de 12,6% par rapport à 2010, la qualité est au rendez-vous. Un atout pour des vins (Barolo, Barbera, Dolcetto, Asti Spumante etc.) dont près de 60 % sont commercialisés à l’export.



ITALIE. Caractérisé par une multitude de petits domaines, le vignoble piémontais est celui qui affiche le plus grand nombre d’appellations d’origine parmi les régions italiennes. Et le tourisme œnologique est devenu l’un des atouts d’un territoire comme  "Le Langhe", autour de la ville d’Alba, également connue pour la truffe blanche.

Le développement de l’export remonte aux années 80 et en l’absence d’organisations professionnelles en charge de la promotion, ce sont les vignerons eux-mêmes, qui sont partis à la conquête de nouveaux marchés au-delà de la péninsule.

Gianni Gagliardo  est de ceux-là. Il exploite une trentaine d’hectares et produit quelque 330 000 cols par an dont 80% sont exportés. Ce propriétaire a été l’un des premiers à jouer la carte de l’export au Piémont où la petite taille des exploitations a longtemps fait obstacle au développement des ventes à l’international.

Gianni Gagliardo exporte aujourd’hui dans une trentaine de pays, en Europe (Suisse, Allemagne, France, pays de l’Europe de l’Est, etc.), en Amérique du Nord (États-Unis et Canada) et en Asie (Japon essentiellement, peu en Chine où la culture du vin est trop récente). Il travaille avec des agents et importateurs exclusifs.

Containers thermiques pour l’Asie et l’Amérique du Nord

Gianni Gagliardo (photo DR)
Gianni Gagliardo (photo DR)
Positionné sur le créneau des vins de qualité, il doit veiller à ce que les conditions de transport n’altèrent pas cette qualité. « Pour l’Asie, avec près de quatre semaines de transport, nous utilisons des containers thermiques regroupant les commandes adressées à plusieurs domaines. Cela ne pose aucun problème, c’est même aujourd’hui le mode de transport le plus sûr, même chose pour les expéditions en Amérique du Nord» explique Gianni Gagliardo.

Les envois sont effectués à partir du port de Livourne, en Toscane, où les caisses sont acheminées par camions.

« Le fret ferroviaire est très peu développé en Italie, pour les expéditions en Europe, nous faisons  appel à des transporteurs routiers à qui sont confiées des palettes scellées. La concurrence a fait baisser les prix, nous privilégions le transport de nuit même si c’est un peu plus cher mais en tous cas plus rapide et plus sûr ». Les expéditions par avion, au départ de Rome ou de Milan, restent marginales. « Elles commencent à se développer depuis deux ans, mais seulement pour de petites quantités et pour des commandes spécifiques quand il y a urgence » précise Gianni Gagliardo.

Au-delà des exigences de températures, 16°, à respecter, c’est aussi le risque de vols, surtout pour les transports par camions qui pose problème. Le système de traçabilité à partir de tags RFID, qui permet un contrôle et un suivi à tout moment, n’est pas encore déployé mais c’est en projet.

Le groupage pour les expéditions est une pratique courante entre producteurs. Gianni Gagliardo est à l’origine de plusieurs initiatives pour mutualiser les efforts de promotion des producteurs piémontais de vin à l’international comme l’association « Made in Piedmont ».

Lire l'ensemble de notre dossier sur la logistique des vins méditerranéens

Article réalisé en partenariat avec Vinisud


Christiane Navas à ALBA (Italie)


Lundi 20 Février 2012



Lu 1170 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 20 Février 2012 - 00:01 La sécurisation de la logistique bonifie le vin

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise