Econostrum
pub

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Les tomates marocaines sous surveillance des producteurs espagnols et français




Espagnols et Français veulent réduire les importations de tomates marocaines (photo DR)
Espagnols et Français veulent réduire les importations de tomates marocaines (photo DR)
FRANCE/ ESPAGNE / MAROC. Au cours d'une réunion à Madrid le 25 mars 2009, la Fédération espagnole de producteurs et exportateurs de fruits et légumes et l'Association française des producteurs de tomates ont demandé un renforcement de la vigilance sur les prix et les quantités de tomates marocaines importées en Europe, relate l'agence ANSAmed.

Les deux associations européennes ont déposé une nouvelle plainte contre le Maroc auprès de l'Office européen de la lutte anti-fraude pour dépassement des quotas autorisés.

"Le problème est que les mesures de contrôle nécessaires ne sont pas appliquées. La Commission européenne est responsable de l'échec à mettre en œuvre les accords conclus entre l'UE et le Maroc" explique Jorge Brotons, président de la Fédération des producteurs espagnols.

L'accord actuellement en vigueur entre l'UE et le Maroc prévoit l'importation en Europe de 185 000 tonnes par an, mais pour la seule année 2008, ce sont 305 543 de tonnes qui auraient été importées.

Selon Pierre Diot, président de l'Association française des poducteurs de tomates, «cela ne signifie pas la fermeture des frontières. Mais de parvenir à un accord satisfaisant pour tous»,

Les producteurs des régions d'Espagne où les tomates sont cultivées (Andalousie, Canaries, Murcie et Valence) ont exprimé leur "profonde préoccupation" et annoncé que l'action "ne sera pas limitée à de simples paroles''.

L'industrie de la tomate en Espagne fournit de l'emploi à plus de 100 000 personnes, avec des exportations évaluées à 845 M€.


Frédéric Dubessy (avec ANSAmed)


Vendredi 27 Mars 2009



Lu 10920 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertTurquie : les risques assumés de l’option kurde
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
L’accélération brutale de la crise au Proche Orient avec l’exportation du conflit syrien en Irak, a deux conséquences pour la Turquie...

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL’économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d’acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d’Algériens.

avis d'expertLa diaspora maghrébine : un potentiel économique à exploiter pour favoriser le développement économique de la région méditerranéenne
 
Amal Chevreau, responsable du pôle Etudes d'Ipemed
La circulation des personnes constitue la quatrième dimension de la mondialisation, aux côtés de celle des marchandises, des flux financiers et de l'information...
 

Autres avis d'experts