Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les syndicats d'Air France annulent leurs préavis de grève du 5 au 8 novembre 2010




FRANCE. La grève à Air France a du plomb dans l'aile. Mercredi 3 novembre 2010, plusieurs syndicats ont annoncé renoncer à leur préavis de grève suite à l'avancée de leurs propositions dans le texte sur la loi de financement de la Sécurité Sociale en discussion au Sénat. 

Un amendement a été proposé par la Commission des affaires sociales du Sénat et modifie donc le texte qui prévoyait la fiscalisation de certains avantages pour le personnel commercial.

Le SNPL France Alpa (pilotes de lignes) a notamment annoncé dans un communiqué qu'il levait son préavis allant de vendredi 5 novembre au 8 novembre 2010.

Le SNPNC, qui regroupe les hôtesses et stewards, et l'UNAC (Union des navigants de l'aviation civile) leur a emboîté le pas quelques heures plus tard.  

Mais ces bonnes nouvelles sont accompagnées d'une autre moins bonne. Le préavis de grève déposé pour la journée du 4 novembre 2010 par six syndicats d'Air France ( CFDT, CFTC, CGT, FO, UNSA,UGICT) est lui maintenu. Ce mouvement concernant une action contre la réforme des retraites. 





Mercredi 3 Novembre 2010



Lu 8615 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires

1.Posté par willy le 04/11/2010 03:53
Franchement ils exagèrent... Qu'ils aient des billets gratuits lorsqu'ils rentrent chez eux en province, ça ne me semble pas illogique. MAIS j'habite en Chine et je viens en Europe très souvent (sur AIR FRANCE). Je vous confirme qu'on voit passer à l'embarquement (particulièrement ces jours-ci en fin de vacances) des groupes compacts de "GP" comprenant les enfants, les conjoints, voire les parents... Et tout ce beau monde arrive bien sûr à être surclassé en classe affaire.
Les passagers lamda comme moi ont payé plein tarif leur billet et en 10 ans je n'ai JAMAIS bénéficié d'un surclassement.
N'est-il pas normal que ces avantages soient taxés ?

2.Posté par bernard le 04/11/2010 16:13
Déjà, les billets qu'ils prennent sont toujours payants (au minimum les taxes pour les navigants sur les vols France) et ils ne montent à bord que s'il y a de la place. Vu que le taux de remplissage moyen est de 85% sur Air France, il ne reste plus beaucoup de place. De plus, s'ils prennent des billets avec réservation, ils ont seulement 30% de remise. Sinon ils seraient taxés par l'URSSAF. Donc c'est l'employeur qui y perd, pas l'état. C'est sûr que ça reste intéressant, mais ce sont des dépenses loisir et pas des économies au quotidien, comme à EDF par exemple, où ils ne paient pas l'électricité.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise