Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les sponsors privés aux côtés des collectivités




Les Provençaux n'ont pas raté le premier rendez-vous de Marseille Provence 2013. Dans les nombreuses manifestations du samedi comme dans la Chasse au 13'Or ou encore lors des Révélations d'Arles, le public a participé massivement. Il faut maintenant réussir à tenir le rythme pendant un an. Les sponsors privés vont s'y employer.



Une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône ont participé au lancement de Marseille Provence 2013. Avec trois temps forts à Aix-en-Provence le samedi matin, Marseille le samedi 12 janvier 2013 au soir et Arles le lendemain. Sans oublier la "Chasse au 13'Or" parrainée par EDF dans une dizaine de villes.

Ce lancement de Marseille Capitale Européenne de la Culture semble avoir redonné leur fierté à des Marseillais consternés par l'image de leur ville donnée par les médias ces derniers mois. Marseille Provence 2013 ne fera pas de la cité phocéenne une ville riche, propre et sans banditisme. Marseille ne ressemblera jamais à Monaco. Mais la cité phocéenne peut pendant un an montrer autre chose que ses handicaps. Elle dispose enfin d'un centre-ville attractif avec dans une continuité géographique le Vieux-Port et les Quais du Port rénovés, puis le Fort St Jean, le Mucem (musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée ), la Villa Méditerranée et la cathédrale de la Major qui constituent de véritables réussites architecturales.

 

Samedi 12 janvier 2013, dans une atmosphère bon enfant, une foule compacte saturait les quartiers du Vieux-Port, de la Joliette et du Panier piétonnisés pour l'occasion. Près de 500 000 personnes ont découvert avec fierté les nouveaux espaces emblématiques de la cité phocéenne. Pour réussir cette métamorphose, la ville a bénéficié de 600 millions d’euros d'investissements.


Les cinq sponsors les plus importants apportent 7,5M€

Grâce à Marseille Provence 2013, Marseille se voit enfin doté d'infrastructures dignes d'une capitale régionale (photo G.Tur)
Grâce à Marseille Provence 2013, Marseille se voit enfin doté d'infrastructures dignes d'une capitale régionale (photo G.Tur)
Le secteur privé participe à ce grand rendez-vous avec un budget de 15 M€ dégagé par les sponsors, dont 7,5 M€ mis dans la corbeille par les cinq partenaires officiels (La Poste, La Société Marseillaise de Crédit (SMC), Orange, Eurocopter et EDF).

 

Des dizaines de sociétés forment le réseau des partenaires (officiels, grands projets, projet, fournisseurs, supporters...), avec des tickets allant jusqu'à 1,5 M€ pour les partenaires officiels.

 

Sur un territoire qui va d’Arles à Toulon en passant par Marseille et Aix-en-Provence, près de 900 manifestations culturelles rythmeront l'année 2013. Marseille espère attirer 2 millions de visiteurs en 2013 et surtout améliorer son rayonnement international, son attractivité.

Marseille Provence 2013 n'a bien sûr pas tiré toutes ses cartouches en un week-end. Des « munitions » souvent financées par les sponsors. Si Eurocopter reste discret sur les « surprises » à venir, le leader mondial dans la fabrication d'hélicoptères entend inviter ses « clients et fournisseurs du monde entier à découvrir des spectacles pour qu'ils véhiculent eux-mêmes demain une image positive de Marseille" explique le directeur des sites France, Gérard Goninet. La Poste porte également haut et fort les couleurs de Marseille Provence avec l'édition d'un timbre dédié à l'évènement. EDF accompagnera tout au long de l'année les sept épisodes mêlant lumières, musique, eau et récits de la saga des Révélations du Groupe F, mais aussi la cité imaginaire AnApOs Cité Lacustre (Martigues), la création sonore et visuelle Topophonia (Martigues), les expositions « Tribulations numériques d'une goutte d'eau » (Gardanne), « Les sentiers de l'eau » (Camargue) et le « quartier créatif des Aygalades » (Marseille).

 

Ainsi, 350 partenaires, avec comme leader EDF, parrainaient dimanche 13 janvier la Chasse au 13’Or. En dépit de la pluie et du froid, 25 000 personnes, dont un bon millier de salariés EDF, ont consacré leur dimanche à la découverte du patrimoine et des enjeux de l'eau en région PACA.


De l'image, des emplois et des infrastructures

Les partenaires privés ont massivement investits dans les spectacles et expositions (photo G.Tur)
Les partenaires privés ont massivement investits dans les spectacles et expositions (photo G.Tur)
Les sponsors comme les collectivités ne financent pas Marseille Provence 2013 dans le seul but de faire plaisir aux Marseillais et de promouvoir la culture. Ils espèrent des retombées en images, en espèces sonnantes et trébuchantes pour les collectivités. Lille et Glasgow font ici figure de bons exemples avec un solde financier largement positif. Mais chacun reconnaît que les contextes économique et social rendent la tâche plus ardue à Marseille.

 

« Nous sponsorisons cet événement, car EDF fait partie des acteurs majeurs de la région », souligne Laurence Boulin, directrice de la communication EDF de la délégation régionale PACA. « À ce titre, nous devons participer au développement économique du territoire. EDF a besoin d'un environnement performant, en bonne santé. C'est notre intérêt. Sans les grands sponsors, Marseille Capitale Européenne de la Culture n'aurait pu voir le jour. Dans la droite ligne de notre présence au Forum Mondial de l'Eau, nous désirons également conforter l'image d'EDF acteur essentiel dans le secteur de l'eau ».


Alors,combien Marseille Provence 2013 génèrera-t-elle de retombées ? Les organisateurs espèrent 10 millions de touristes (gain de 2 millions par rapport à 2012) en 2013, 1 milliard d'euros de recettes, 15% d'emplois supplémentaires dans le secteur du tourisme et 25% dans les transports.

Mais l'essentiel ne réside pas sur ces postes. Marseille Provence 2013 a accéléré la construction ou la rénovation d'infrastructures qui manquaient cruellement. Chacun pense au Mucem bien sûr. Mais il ne faut pas oublier le musée Granet à Aix-en-Provence ou encore les anciens ateliers de la SNCF à Arles. Rien qu'à Marseille, les élus inaugureront en 2013 une cinquantaine de projets architecturaux .


Article parrainé par EDF



Gérard Tur


Jeudi 17 Janvier 2013



Lu 1067 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 23 Décembre 2013 - 09:30 MP2013 un tremplin pour tout Marseille ?

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise