Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les relations économiques entre la Tunisie et la Libye repartent sur de bonnes bases




Voici trois mois, la fermeture du poste frontalier de Ras Jedir avait suscité de violentes manifestations des commerçants de Ben Guerdane (photo DR)
Voici trois mois, la fermeture du poste frontalier de Ras Jedir avait suscité de violentes manifestations des commerçants de Ben Guerdane (photo DR)
TUNISIE / LIBYE. Avis de beau temps sur les relations économiques entre la Tunisie et sa voisine la Libye. 

Lors de sa réunion semestrielle à Tunis les 28 et 29 octobre 2010, la Haute commission exécutive mixte tuniso-libyenne a initié la signature par Mohamed Ghannouchi, premier ministre tunisien et Ali Mahmoudi, secrétaire du Comité général de al Jamahiria arabe libyenne, un accord primordial de libre circulation des biens et des personnes entre les deux pays.

Leurs relations douanières sont régies par une convention du 14 juin 2001 instituant le libre échange des produits et prévoyant une exonération des droits de douane et taxes d'effet équivalent pour tous les produits originaires de l'un des deux pays et la liberté d'importation pour tous les produits originaires de l'un des deux pays. 

Ces accords vont encore plus loin en mettant en place une zone économique franche. Elle sera créée à leur frontière commune entre les régions de Ben Guerdane (Tunisie) et Zouara (Libye) et permettra l'implantation d'entreprises désireuses de bénéficier au mieux des nouvelles dispositions de ce libre échange. Elle va aussi favoriser les investissements mixtes. En février 2010, la Libye avait déjà annoncé la création de cette zone (lire : La Libye va créer une zone franche sur sa côte méditerranéenne)

Suppression des restrictions administratives et financières

Les conducteurs tunisiens n'auront plus à s'acquitter des 150 dinars réclamés pour tout passage à la frontière de Ras Jedir (photo DR) CARTE CLIQUABLE
Les conducteurs tunisiens n'auront plus à s'acquitter des 150 dinars réclamés pour tout passage à la frontière de Ras Jedir (photo DR) CARTE CLIQUABLE
Il est symptomatique de constater que Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine) constituait, début août 2010, le théâtre d'un refroidissement entre les deux pays avec la fermeture du poste frontalier de Ras Jedir, à l'initiative de la Libye. La seule route terrestre disponible pour les habitants de cette ville désirant se rendre en Libye. 

Pour protester contre cette fermeture, de violentes altercations avaient opposé les commerçants tunisiens de Ben Guerdane aux policiers et douaniers. Elles se sont notamment déroulées dans la nuit du 18 août. Des voitures immatriculées en Libye avait même été prises pour cible. Le 20 août 2010, le poste frontière rouvrait.  

Ben Guerdane, région située à trente deux kilomètres de la frontière libyenne vit de ces échanges commerciaux et dispose notamment d'un important marché spécialisé dans les produits importés de Libye à des prix très attractifs.

Une holding commune aux deux pays va gérer les investissements engagés et notamment ceux prévus dans le pétrole (nouvelle raffinerie de Skhira en Tunisie) mais aussi dans le tourisme et dans les infrastructures comme l'autoroute Sfax-Tripoli 

La suppression des restrictions administratives et financières va notamment abolir la taxe de 150 dinars imposée depuis 2009 aux voitures tunisiennes pénétrant en Libye. Selon les chiffres officiels, 18 000 personnes, 7 000 voitures et 400 camions franchiraient quotidiennement en moyenne la frontière entre a Tunisie et la Libye. 

La Libye cinquième partenaire de la Tunisie

Tunisie et Libye vont également poursuivre leur programme d'accord de reconnaissance mutuelle (ARM) de leurs labels de qualité et de certification des produits mis en place depuis mars 2009 et dont l'entrée en vigueur a été ratifié à l'occasion de cette réunion semestrielle de la Haute Commission exécutive tuniso-libyenne. .

La Libye n'est que le cinquième partenaire de la Tunisie avec 2mds$ (1,42 mds€) d'échanges en 2009, derrière la France, l'Italie, l'Allemagne et l'Espagne. Mais elle est son premier partenaire régional.
La Libye reçoit 7% des exportations tunisiennes. 

Les investissements tunisiens en Libye représentaient 265 MTND (136,47 M€)  et se répartissent dans l'industrie agro-alimentaire, la pharmacie, les matériaux de construction et les travaux publics.




Mercredi 3 Novembre 2010



Lu 4322 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise