Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les réfugiés syriens provoquent des tensions économiques chez leurs voisins




réfugiés syriens Photo WFP/Rein Skullerud
réfugiés syriens Photo WFP/Rein Skullerud
MEDITERRANEE. Le coût économique et social des réfugiés syriens conduit les pays voisins à durcir leur position. Le ministre des affaires étrangères du gouvernement Turque, Mevlut Cavusoglu, estimait mardi 18 novembre que le nombre de réfugiés syriens en Turquie pourrait doubler et dépasser la barre des trois millions si la ville d'Alep tombe aux mains des islamistes ou du régime de Damas.

La Turquie abrite actuellement une vingtaine de camps de réfugiés. Mais l'essentiel des populations qui fuient la guerre civile erre loin des infrastructures mises en place et donc ne bénéficie d'aucune assistance.

L'afflux de réfugiés aurait déjà coûté plus de 4,5 mrds$ (3,6 mrds€) à la Turquie. Officiellement, le gouvernement turc n'a pas fermé ses portes aux réfugiés, mais dans de nombreuses villes turques, la pression est telle que les habitants commencent à réagir violemment à ce qu'ils considèrent comme une invasion. Confrontés à la misère, les Syriens sont devenus en Turquie une main-d'œuvre extrêmement bon marché qui désorganise le marché local du travail.

La Jordanie et le Liban sont confrontés aux mêmes problèmes, la barrière linguistique en moins. Le Liban a annoncé fin octobre 2014 qu'il n'acceptait plus de réfugiés syriens, sauf cas exceptionnels. Ce pays relativement riche, mais petit et fragile politiquement, abrite déjà plus de 1,1 million de réfugiés syriens. Un nombre considérable pour un pays de 5 millions d'habitants. Comme en Turquie, cet afflux provoque des tensions sociales, notamment en terme d'emplois avec un effondrement du marché du travail et d'éducation car les écoles sont archi-pleines. 
  
L'Europe et les États-Unis ne soulagent pas la pression sur les pays riverains de la Syrie et n'ouvrent leurs frontières qu'au compte-gouttes.


Gérard Tur


Mercredi 19 Novembre 2014



Lu 14516 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise