Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les professionnels du gaz préconisent le GNL comme carburant maritime




Pour l'AFG, le GNL est le plus propre des carburants marins (logo AFG)
Pour l'AFG, le GNL est le plus propre des carburants marins (logo AFG)
FRANCE. Dans un rapport de quarante pages dévoilé jeudi 1er septembre 2016, l'Association française du gaz (AFG) envisage le développpement de l'utilisation du Gaz naturel liquéfié (GNL) comme carburant marin et fluvial.

Cette communication s'inscrit dans le cadre de la transition énergétique. Elle apporte une contribution à l'élaboration du Cadre d'action national pour le déploiement des infrastructures pour carburants alternatifs (CANCA) de la France.

L'association envisage un déploiement progressif du GNL carburant dans les ports français sur les trois façades maritimes (sept ports concernés) ainsi que sur les cinq couloirs fluviaux (onze ports intérieurs). Selon cette étude, des besoins en GNL carburant apparaissent dès 2020 pour les ports maritimes et dès 2025 pour les ports intérieurs. A l'horizon 2030, ce sont entre 0,3 et 1 million de tonnes de GNL - soit 20 à 70% du marché actuel des soutes en France - qui seraient utilisés "comme source d'énergie pour les bateaux en France". Ces chiffres représentent cinq à quinze cargaisons de méthaniers standards. "Les premiers grands utilisateurs devraient être les paquebots de croisières" précise l'AFG.

Nécessité de mesures incitatives

La France, tout comme ses voisins, ne dispose pas d'unité de production de GNL (usine de liquéfaction). Mais, elle compte quatre terminaux GNL bien répartis dans l'hexagone : Fos-Tonkin et Fos - Cavaou pour le port de Marseille-Fos, Montoir de Bretagne (port de Nantes Saint-Nazaire) et Dunkerque. Le premier avitaillement en GNL s'est déroulé en mai 2016 au Havre. "Le chargement des bateaux --l'avitaillement ou soutage-- en GNL peut se faire au niveau des terminaux méthaniers par camion-citerne ou encore en mer via des navires dédiés" indique le rapport.

Selon l'AFG, 'le GNL est le plus propre des carburants marins ou fluviaux existants. Il permet d'éliminer la quasi-totalité des SOx (oxydes de soufre) et des particules fines, de réduire de 85 à 90% les NOx (oxydes d'azote) et de réduire jusqu'à - 25% les émissions de CO2".

Reste que, avec un prix de pétrole très abordable, le GNL carburant va avoir besoin de mesures incitatives à son usage pour s'imposer ainsi que de soutien à l'investissement.

Lire l'intégralité du rapport sur le "Rôle du carburant marin et fluvial dans la transition énergétique pour la croissance verte"




Vendredi 2 Septembre 2016



Lu 855 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise