Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les pays méditerranéens mal classés par PISA




La France perd deux places au classement PISA (photo Académie d'Aix-Marseille)
La France perd deux places au classement PISA (photo Académie d'Aix-Marseille)
MÉDITERRANÉE. Toujours pas de pays méditerranéens dans le top 20 du classement PISA, dont l’OCDE vient de publier la dernière édition, qui livre les bons et mauvais élèves en matière d’apprentissage de la lecture, des mathématiques et des sciences.
 
La Slovénie se classe 21e, la France 25e, le Portugal 31e suivi de l’Italie et de l’Espagne, la Croatie 40e suivie d’Israël et de la Grèce, la Turquie 44e, Chypre 46e, le Monténégro 54e, l’Albanie 57e, la Tunisie 60e et la Jordanie 61e.
 
Les autres pays méditerranéens ne figurent pas dans le classement que dominent une nouvelle fois les pays scandinaves et du sud-est asiatique.
 
Le rapport se penche sur plusieurs cas, dont la France, l’Italie et l’Espagne.
 
La France se distingue par une diminution de ses résultats en mathématiques et par un accroissement des inégalités scolaires. Le rapport note que « la corrélation entre le milieu socio-économique et la performance est bien plus marquée que dans la plupart des autres pays de l’OCDE ». Ainsi, les « élèves issus de l’immigration sont au moins deux fois plus susceptibles de compter parmi les élèves en difficulté ».
 
À l’inverse, l’Italie, certes moins bien classée, a vu ses résultats s’améliorer, en particulier en mathématiques et en sciences. Le pays se fait aussi remarquer par ses disparités régionales. En lecture, la Vénétie, le Trentin et la Lombardie se situent au-dessus de la moyenne de l’OCDE et bien au-dessus de la moyenne italienne.
 
Des inégalités qu’on retrouve aussi en Espagne, où l’OCDE estime à un an et demi de scolarité la différence de niveau entre les régions les plus et les moins favorisées.
 
Une question demeure néanmoins : comment la crise, qui a éclaté en 2009, affectera l’évolution des résultats scolaires dans les pays méditerranéens puisqu’il existe souvent, en matière d’éducation, un décalage dans le temps entre les causes et les conséquences ?




Mercredi 4 Décembre 2013



Lu 719 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise