Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les opposants syriens maintiennent leur manifestation de vendredi 22 avril 2011




Les opposants syriens appellent à une nouvelle manifestation (photo : The syrian revolution 2011)
Les opposants syriens appellent à une nouvelle manifestation (photo : The syrian revolution 2011)
SYRIE. Alors que Bachar al-Assad vient de promulguer jeudi 21 avril 2011 différents décrets de loi dont celui levant l'état d'urgence, les opposants syriens maintiennent, via Facebook, leur mot d'ordre à manifester vendredi 22 avril 2011.

Comme tous les vendredi depuis un mois, après la prière, les manifestants devraient donc se réunir dans les villes du pays au centre de la contestation (Damas, Deraa, Homs, Douma, Banias...) pour réclamer le départ du président syrien. 

Une journée baptisée "vendredi saint" en référence à la Pâque chrétienne. Sur leur page Facebook, les organisateurs montrent d'ailleurs un clocher d'église entre deux minarets et prônent un slogan : "vendredi saint, 22 avril 2011, un seul coeur, une seule main, un seul objectif."

Malgré les sévères répressions des précédents mouvements et la déclaration du ministre syrien de l'intérieur indiquant que les manifestations étaient désormais interdites, l'opposition refuse de lacher la pression sur le régime.

La levée de l'état d'urgence, en vigueur depuis 1963 et principale revendication des manifestants, ne semble pas suffisante.

Les Facebookers estiment sur leur site que "les détenus politiques et de conscience doivent être libérés, les opposants en exil autorisés à rentrer, les arrestations doivent être bannies et les manifestations autorisés." Tous disent craindre que les autorités syriennes ne respectent pas les décrets lois qu'ils viennent de voter.

Une révolution qui se veut pacifique

Jeudi 21 avril 2011, un premier sit-in s'est déroulé dans la ville de Hassaké (600 km au nord est de Damas) en prélude aux manifestations tandis qu'à Homs, dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 avril 2011, huit manifestants ont été tués lors de la dispersion d'un autre sit-in.

Le groupe Facebook "The Syrian revolution 2011 (La révolution syrienne 2011)   " revendique près de 124 000 membres et est animé par ceux qui se présentent comme des activistes syriens des droits de l'homme.

Dans leur profil, ces internautes précisent que l'objectif principal de cette page est "la liberté en Syrie, un rêve que nous avons tous les jours....Il s'agit d'une révolution pacifique, de protestations pacifiques et de manifestations pacifiques." Bloquée par les autorités syriennes, la page Facebook est revenue depuis peu sur le net.





Jeudi 21 Avril 2011



Lu 1876 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise