Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les nouveaux défis du secteur privé libyen


Le 3e « Tunis forum » organisé par l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprise (IACE) s’est tenu ce jeudi 4 juin, sous le thème : « La Tunisie et les pays voisins, risques communs et solutions partagées ».



En dépit de quelques chantiers, la Libye n'a pas réellement commencé sa reconstruction. photo BBC World Service (licence Creative Commons)
En dépit de quelques chantiers, la Libye n'a pas réellement commencé sa reconstruction. photo BBC World Service (licence Creative Commons)
LIBYE.  « Le secteur privé libyen était sinistré sous Kadhafi », résume Marouan el Abassi, représentant de la Banque Mondiale pour la Libye. Il se développe après le soulèvement de 2011 et la chute du colonel. Il a ainsi commencé à s’organiser avec la création de chambres de commerce. Seulement, l’instabilité du pays entraîne une baisse des investissements publics et privés. 
 
« Selon différentes sources, 30 à 60% des PME libyennes ont été créées après 2011. Cela montre une grande envie de s’engager dans le privé. Mais 8% de ces entreprises n’ont pas survécu. Il s'agit d'un taux élevé », précise Fares al Hussami économiste de la division MO-Afrique de l’OCDE. « Cela s’explique par l’instabilité, l’insécurité, la faiblesse de la demande, mais aussi le ralentissement de la croissance mondiale et régionale », poursuit-il.
 
Aujourd’hui, le commerce arrive en tête des activités. Mais doit faire face à de « très grandes contraintes », explique Marouan el Abassi de la Banque Mondiale. « Le secteur financier reste embryonnaire en Libye. Il existe un gros problème d’octroi de crédits ». Les investissements en Libye seraient passés selon lui de 15 milliards de dinars libyens, à 3 à 4 milliards aujourd’hui.

Paradoxe

Le renversement du régime Kadhafi a suscité beaucoup d’espoirs. « Mais l’enthousiasme est vite retombé » assure  Husni Bey PDH de Hb group Libye, institution financière qui investit dans l’immobilier, le secteur bancaire, la distribution de biens. « Les fonctionnaires représentent nos principaux obstacles : ils ne veulent pas que le secteur privé se développe. C’est très dur pour un nouveau venu de s’implanter », accuse-t-il. Autre défi : la petite criminalité. « Tout peut arriver quand vous quittez votre bureau ou au niveau des livraisons », assure l’homme d’affaires. La division actuelle du pays entre 2 gouvernements augmente les craintes et difficultés des entrepreneurs. Aujourd’hui, beaucoup espèrent un gouvernement d’Union nationale, « pour avancer ».
 
« Le paradoxe libyen c’est qu’avec 20 à 30 % de chômage, beaucoup de Libyens refusent de travailler dans un certain nombre d’activités, trop habitués à la rente pétrolière. Avec la baisse des prix du pétrole, il va falloir changer cette manière de penser », pronostique Marouan el Abassi de la Banque Mondiale. Cette dernière continue son assistance technique au pays, notamment au secteur privé, mais organise désormais ses workdhops pour les cadres en dehors de ses frontières, à l’étranger, pour des raisons de sécurité. 
 
Pour Fares Al Hussami, expert de l’OCDE, « quand la stabilité reviendra, nous pourrons actionner d’autres leviers : renforcer les institutions économiques, soutenir les PME, avec des incubateurs, des banques de développement. Il faudra également résoudre problèmes des lois votées mais pas appliquées comme la loi sur la concurrence. »




Vendredi 5 Juin 2015



Lu 1213 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise