Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les moineaux piaillent contre les pigeons




Pierrre Moscovici est entouré de volatiles hostiles (photo ministère français de l'économie)
Pierrre Moscovici est entouré de volatiles hostiles (photo ministère français de l'économie)
FRANCE. Après les "Pigeons", les "Moineaux". Les chefs d'entreprise français s'avèrent de plus en plus inventifs dans leur critique contre leur gouvernement.

Les "Pigeons", des patrons de start up et notamment des entrepreneurs du Net, avaient déjà donné de la voix en refusant de se faire "plumer" par le projet de loi de finances (PLF) pour 2013. Avec un certain succès puisque le ministre français de l'économie, Pierre Moscovici; consentirait à revoir sa copie notamment sur la réforme de l'imposition des plus-values.

Et voilà que les "Moineaux" prennent maintenant leur envol. Trois jeunes entrepreneurs, Benjamin Suchar (yoopies.fr), Bastien Le Coz (bachelier2012.fr) et Frédéric Pelouze (alterlitigation.com), à l'origine de ce mouvement, clament ne pas se reconnaître dans les revendications de leurs aînés. "Nous saluons la prise de conscience nationale de la cause des entrepreneurs qu’a notamment permis le mouvement des pigeons. Mais nous sommes également convaincus que leurs représentants ne nous représentent pas !" précisent ces meneurs qui indiquent que "la taxation des plus-values n'est pas représentative de nos priorité et véhicule une image qui n'est pas la notre... Nous appelons simplement à une juste rémunération du risque et dénonçons les privilèges des rentiers (les niches fiscales en sont de bons exemples) et des grands groupes au détriment de l'innovation."

"Nous ne sommes ni investisseurs, ni patrons. Nous dénonçons le rapprochement des pigeons avec les associations patronales et notamment avec le MEDEF. La perspective de la taxation des plus-values est aléatoire et encore lointaine pour nous ! Nous sommes simplement de jeunes entrepreneurs, ayant bien souvent renoncé à un emploi stable et confortablement rémunéré, pour prendre des risques et innover. Pas des pigeons donc, de simples moineaux."

Selon Benjamin Suchar, les "Moineaux" entendent désormais "se structurer et s'organiser."




Jeudi 18 Octobre 2012



Lu 1287 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise