Econostrum

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Les manifestations au Maroc se soldent par de violents incidents dans le sud


Une semaine après les premières manifestations du 20 février 2011, les Marocains sont de nouveau descendus dans la rue. A Casablanca et Rabat, les manifestants se sont dispersés dans le calme. Des incidents violents ont en revanche éclaté dans le sud du pays.



Manifestation à Casablanca (photo Christelle Marot)
Manifestation à Casablanca (photo Christelle Marot)
MAROC. Une semaine après les premières manifestations du 20 février 2011, les Marocains sont de nouveau descendus dans la rue les 26 et 27 février 2011, pour réclamer le changement.

A Casablanca, environ 3 000 personnes se sont rassemblées place Mohammed V, samedi 26 février 2011, sous le contrôle d’un important dispositif de sécurité. Avec les mêmes slogans et les mêmes revendications : la démocratie, la liberté, la fin de la corruption et une révision de la Constitution.

« Il y a moins de monde, c’est vrai. Les gens ont peur à cause de ce qu’il s’est passé dans d’autres villes », estime Karima, étudiante.

Au lendemain des premières manifestations, des actes de vandalisme ont été commis à Al Hoceima, dans le nord du pays. Des incidents se soldant par cinq morts dans l’incendie d’une banque.

A Casablanca, les jeunes du Mouvement du 20 février dénoncent des intimidations. Onze jeunes ont été arrêtés en train de distribuer des tracts dans les quartiers populaires, avant d’être relâchés vendredi 25 février 2011 dans la soirée.

« En tous cas, nous allons continuer, affirme Karima. Jusqu’à ce que nous atteignons nos objectifs, c’est à dire changer la Constitution et le gouvernement ».

Emeutes à Dakhla

A Rabat, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche 27 février 2011 puis se sont dispersées dans le calme.

A Tanger, la coordination locale pour le soutien du mouvement du 20 février qui compte une dizaine de formations politiques et syndicales et du tissu associatif, a annoncé le report à une date ultérieure de la marche prévue.

Ce report a été décidé en raison du « climat d'intimidation qui prévaut dans la ville » et dans le souci d'«éviter les scénarios prémédités visant la destruction des biens des citoyens et l'atteinte à leur sécurité », indique la coordination.

De leur côté, les villes d’Agadir et de Marrakech ont été touchées par des violences, faisant plusieurs blessés.

Mais c’est à Dakhla, au Sahara occidental, que la tension a été la plus vive. Des émeutes ont éclaté en marge du festival de musique Mer et Désert. Certains quartiers ont été touchés, dans la nuit de vendredi à samedi, par des actes de vandalisme. Une personne est décédée, écrasée par un véhicule. Les autorités marocaines dénoncent l’agissement « d’éléments séparatistes ».


Christelle Marot, à CASABLANCA


Dimanche 27 Février 2011



Lu 14805 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 8 Octobre 2014 - 12:25 La Turquie détourne le regard de Kobané


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

49.Posté par fregono le 04/03/2011 16:23
ibn khayat najib a vu juste. Tout repose sur la compréhension du roi des problèmes d'aujourd'hui mais aussi des difficultés de demain. Tout dépend de son intelligence à imposer à son entourage des réformes nécessaires. Il aura le soutien de tout son peuple qui aspire au progrès et qui espère un bel avenir pour ses enfants. La grande difficulté tient à mon avis à son entourage qui lâchera difficilement ; ses prérogatives et ses habitudes prédatrices qui datent de l'époque d'Hassan II. Espérons que Mohammed VI fera les bons choix pour son pays, son peuple et pour lui-même. Mais en tout cas il est grand temps d'agir !

48.Posté par ibn khayat najib le 03/03/2011 23:00
Le roi est devant le mur ... ou il se donne les moyens de le sauter de manière triomphale ou le mur lui tombera dessus avec toutes les conséquences que l’on sait. Qui n’a pas encore compris et lu qu’il était avant tout LE PLUS grand homme d’affaires marocain.. N’est ce pas une incroyable contradiction avec la fonction première que SA constitution lui attribue. Le Sacro Saint Titre de Commandeur des Croyants ..... Depuis quand les hommes d’affaires se soucient - ils du bien du peuple... Pourquoi alors n’ a t-il jamais redéfini et rebâti le rôle d’une école publique marocaine digne de ce nom : saine, citoyenne, efficace, gratuite et obligatoire. Pourquoi alors ne s’est-il jamais porté garant de la protection sociale de SES sujets en construisant et en équipant des hôpitaux à la hauteur de sa prestigieuse et glorieuse majesté. Pourquoi n’a t-il jamais sévèrement puni SES ministres corrompus. Pourquoi a t-il attendu si longtemps pour impulser les institutions de base assurant la vraie démocratie. Pourquoi avoir attendu les manifestations du 20 février 2011 pour réagir en profondeur .. En fait pas de mystère; sous le poids des intérêts de ses plus proches collaborateurs, il n’a jamais voulu (ni pu) se donner les moyens nécessaires de secourir son peuple, ses frustrations .. aujourd’hui il doit affronter des colères profondes anciennes de plusieurs décennies de peur, d’humiliation et d’injustices ....Etait-il réellement un rempart contre l’extrémisme religieux dangereux pour la démocratie ? Ne l’aurait-il pas produit lui- même ? Pourtant SES prérogatives en matière de lois ont toujours été abondantes au point qu’elles ont largement empiété sur les initiatives du parlement ... Qu’il arrête vite de gouverner. Même si par miracle son volontarisme se manifeste plus clairement, il n est pas si sûr que la rue l’y autorise .. Qu’il assume ses frilosités ... le commandeur des croyants ....Que Dieu l’aide .. in challah.....

47.Posté par fregono le 02/03/2011 19:42
On s'en tiendra là au niveau de cette discussion qui tourne au dialogue de sourd avec une marocaine. Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Tous ceux qui sont de bonne foi reconnaissent qu'au Maroc les évolutions de la monarchie sont indispensables et de toute façon incontournable. Est-ce injurieux de dire cela ?
Ou cette évolution se fera dans la paix, si le souverain est intelligent et s' il a vraiment le pouvoir et non son entourage affairiste ou bien dans une guerre civile dévastatrice. Il se fera dans la guerre civile si le roi ne lâche rien. Pour nous français, le Maroc n'est pas un pays comme les autres. Non seulement il y a le lien tissé dans l'histoire avec ce pays mais aussi c'est un pays à notre porte. C'est pourquoi nous sommes intéressés car aux premières loges.

46.Posté par yassine le 02/03/2011 11:45
Le_Marocain, A db taliane, le 27 févr. 11
A l’intention des jeunes du 20 février,
Mesdames et Messieurs les jeunes,
1. Vous dites que vous êtes des jeunes ? Je vous dis que vous êtes trop jeunes.
2. Vous me dites de vingt ans ? Je vous dis que vous êtes influencés.
3. Vous me dites que ce n’est pas le cas ? Je vous dis que pour sa première guerre de golf, des jeunes marocains ont manifesté leur support pour Saddam.
4. Vous me dites de trente ans ? Je vous dis que vous avez du louper un train quand vous en aviez vingt.
5. Vous vous demandez quel train ? C’est celui que vous voulez renverser.
6. Vous me dites de quarante ans ? Je vous dis qu’il y a certainement une rancune.
7. Vous vous demandez quelle rancune ? Je pense à votre cause, perdue, à vos vingt ans.
8. Vous me dites que vous ne voulez pas servir nos ennemis ? Je vous dis que vous l’avez déjà fait.
9. Vous me parlez de la journée de la dignité marocaine ? Je vous dis que vous insultez les marocains et leurs aïeuls.
10. Vous dites que vous étiez nombreux à contester ? Je vois que vous étiez nombreux dans vos divergences.
11. Vous me dites que ce n’est pas des islamistes ? Je vous dis qu’il y en avait assez.
12. Vous voulez de la liberté ? Je pense aux marocains libres sans attendre la permission du système politique.
13. Vous dites plus de liberté ? J’aimerais comprendre c’est quoi son extrême limite.
14. Vous me parlez de mensonges ? Menteur ou bien manipulateur sont des qualités humaines.
15. Vous me parlez de l’égalité des chances occidentale ? Je vous dis que c’est inévitablement des connexions et non pas l’égalité.
16. Vous me parlez de la démocratie occidentale ? Ça me rappelle Bush, Sarkozy et plein d’autres erreurs démocratiques.
17. Vous dites que le Maroc ne fera pas l’exception ? Je pense qu’il faut d’abord qu’il y ait une règle.
18. Vous me dites que c’est un pays arabe ? Je vous dis qu’il est plutôt marocain.
19. Vous me dites qu’il est nord africain ? Je vous dis qu’il a plutôt deux longues cotes, la première sur une mer la deuxième sur un océan.
20. Vous me dites qu’il est musulman ? Je vous dis qu’il est l’un des rares pays où les juifs ont longuement bien vécu.
21. Vous me dites que vous lui voulez plutôt du bien ? Je vous dis, participez y plutôt activement et positivement.
22. Vous dites que vous êtes gauchistes ? Je pense que la droite sera mieux pour attraper ce que tu as sur ma droite et la gauche pour ce que tu as sur ta gauche.
23. Vous me dites que vous êtes réprimés ? Je pense à lGerrouj, Ouitta, Mouttawakil et la liste est longue.
24. Vous me dites que vous avez la volonté ? Je pense que c’est ce qui n’a pas manqué à Ouitta, l’gerouj, moutaouakil.
25. Vous me dites que notre système est "archaïque" ? Je vous dis qu’il n’existe encore aucun système sociétal qu’il ne le soit pas, le parlement, le Senat, le président, la fédération, la confédération, la démocratie, des notions qui existent depuis les grecques.
26. Vous me dites parlementaire ? Je vous dis constitutionnelle.
27. Vous me dites pourquoi pas parlementaire ? Je vous dis pourquoi pas constitutionnelle.
28. Vous pensez à la grande Bretagne ou l’Espagne ? Je pense au Royaume du Maroc tout court.
29. Vous dites qu’ils sont développés ? Je vous dis que leur développement économique et industriel n’est pas du au changement de leur système monarchique.
30. Vous me dites qu’il ne s’adresse même pas à la presse ? Je vous dis que c’est une sagesse.
31. Vous me dites de quelle sagesse je parle ? Je vois les marocains de la Lybie qui ont réussi à quitter avec beaucoup plus de réussite que d’autres amis arabes.
32. Vous me dites que les partis c’est des gens qui ne changent pas ? Je vous dis que c’est aussi le cas pour l’AMDH.
33. Vous me dites que c’est des révolutions des peuples ? J’y vois plutôt des soulèvements populaires pour des manifestations changementistes désorganisatrices.
34. Vous insistez sur le mot « révolution » ? Je n’y vois ni l’industrielle anglaise, ni celle des lumières européennes, et ça c’est des révolutions.
35. Vous me dites le premier président est remplacé ? J’y vois plutôt une perte de temps et des morts pour remplacer le gouvernement par le même gouvernement
36. Vous me dites que le deuxième a été remplacé ? J'y vois plutôt des morts pour remplacer l’armée par l’armée.
37. Vous me dites que le troisième président sera remplacé ? J’y vois plutôt des moments de peur, de guerre et des morts pour remplacer un vendeur de pétrole et de gaz par un autre vendeur.
38. Vous me parlez de la presse ? Je vous dis que c’est des sociétés cherchant plus d’argent.
39. Vous me dites qu’ils relatent la vérité ? Je vous dis que toute vérité est acceptée si elle est comprise.
40. Vous me parlez de l’info ? Je pense à la transmission et l’interprétation.
41. Vous me parlez d’un printemps arabe ? J’y vois plutôt des précipitations sans infrastructures.
42. Vous me dites que c’est un courant arabe ? Je vous dis que nos chaînes montagneuses ont toujours formé un barrage naturel.
43. Vous dites Internet vous libère ? Oui Internet dépasse les chaînes montagneuses, mais il y a assez de courant d’air atlantique pour nous faire changer d’air.
44. Vous me dites que vous en avez marre ? Il s’agit d’un conditionnement inévitable de vos systèmes nerveux autour d’un nombre limité d’idées négatives.
45. Vous dites que vous n’êtes pas conditionnés ? Je vous prie de trouver un compagnon ou une compagne en fonction de vos désirs développés et faire un tour dans la nature.
46. Vous me dites que c’est un peuple soumis ? Les soumis sont ceux qui le pensent.
47. Vous me dites que les penseurs sont étouffés ? Les étouffés sont ceux qui ont arrêté de penser.
48. Vous me dites que vous faites partie de la classe intellectuelle ? Je vous dis que c’est une vraie prétention si ce ne sont pas les autres qui le pensent de votre classe à votre place.
49. Vous vous dites peut être que je fais partie du système ? Je pense que c’est le cas pour vous aussi.
50. Vous me dites que vous n’êtes pas d’accord avec moi ? Je pense à tout ce que je viens de dire pour ne pas être d’accord avec vous.
51. Vous pensez tous être unanimes ? La démocratie veut qu’on en parle.
52. Vous me dites la démocratie d’abord et après on en parle ? Je vous dis que ce n’est donc pas une démocratie.

Vous ne vous demandez certainement pas comment faire pour changer autrement que par des soulèvements, mais je vous prie de réfléchir et de penser positivement pour éviter de ralentir ou d’arrêter l’évolution marocaine.

Signé : Le_Marocain.
Db taliane, Casablanca, Le Maroc, l’Afrique, La planète terre.

45.Posté par fregono le 02/03/2011 10:44
La polémique virulente entretenue par une marocaine est complètement inutile et complètement déplacée. J'y vois même une certaine connotation raciste...
Par contre, je partage le point de vue d'Imbert de Dion. Mohammed VI était très attendu lors de son arrivée au trône. Jeune, symbolisant la jeunesse marocaine, il pouvait faire évoluer le régime dans le sens de réformes profondes qui aurait préparé l'avènement d'une monarchie constitutionnelle comme l'Espagne, faisant entrer ce pays dans la modernité, pouvant être un partenaire privilégié de l'Union Européenne, un leader et un exemple pour les pays arabes. Le peuple qui a été déçu demande aujourd'hui des réformes. Le roi a déjà répondu qu'il ne fallait pas céder à l'improvisation. Certes, mais il a quand même intérêt à tenir compte des nombreux avertissements actuels dans les autres pays arabes. A ne vouloir rien lâcher il risque de tout perdre.
Moi aussi je remercie econostrum.info de permettre cet échange.

44.Posté par Frédéric Dubessy le 02/03/2011 09:07
Cher Adam,

Les rares commentaires qui ne sont pas publiés sont rejetés car ils contiennent des injures.
L'objectif de ces commentaires est de favoriser le dialogue entre nos lecteurs sur les articles publiés, pas de s'insulter ! Un dialogue constructif même avec des idées opposées passent par des arguments pas de basses injures.

Vos deux messages modérés ne répondaient donc pas à notre charte. Nous avons donc décidé de ne pas les publier.

Par contre vos autres messages l'ont été ! Donc si vous voulez être lus, permettez moi ce petit jeu de mot : modérez vous même vos messages avant de les envoyer !

43.Posté par Imbert de Dion le 02/03/2011 00:45
à : Marocaine..............
Vos propos sont tout simplement irréfléchis, excessifs et injustes ! Mais je vous en laisse la responsabilité. Mon intention n'est, ne sera pas de rentrer dans une telle spirale qui consiste à accuser l'autre de ses propres insuffisances.
A tous les autres qui ont participé à ce débat improvisé....et vif, je dirai : j'ai été honoré de le faire avec vous ! C'est dans l'échange et le respect des autres que souvent les meilleures idées apparaissent. Cela peut faire avancer les choses et surtout aider ceux qui sur le terrain risquent infiniment plus que nous.

42.Posté par Imbert de Dion le 01/03/2011 20:17
à : Fregono.............
Je pense que vous avez parfaitement compris tout l'enjeu de la situation actuelle, ainsi que les forces en présence! Nous avons d'un côté un Roi qui a passablement déçu les attentes que son accession au trône avaient suscité. Une nouvelle chance lui est offerte de : Sauver son trône, sauver son patrimoine (qui est considérable), sauver sa dynastie!
En faisant cela, il entrera dans l'Histoire par la grande porte en faisant gagner son pays mais surtout en redonnant espoir et force à toute l'impulsion démocratique qui agite l'ensemble du Monde Arabe et qui est loin d'être acquise. L'enjeu est énorme! Mais je crois que dans son entourage proche on le conseille d'aller dans ce sens.
De l'autre côté il y a un entourage moins proche qui s'est emparé d'une énorme part de gâteau qui normalement devrait revenir à l'ensemble du peuple Marocain. Ceux-la ne vont pas la lâcher comme cela! Qui va l'emporter ? Nous le saurons bientôt !!!!!!
En tous les cas, il est important que les choses soient dites. je vous remercie de m'en donner l'occasion et je remercie également Econostrum qui vraiment nous facilite la tâche............

41.Posté par Une Marocaine le 01/03/2011 20:05
Imbert de Dion et Fregono je comprend votre agacement : IL N'Y A QUE LA VÉRITÉ QUI BLESSE. J'AI TOUCHÉ LE POINT SENSIBLE;
eh oui, quand on a des problèmes dans son pays il ne faut pas aller chercher la petite bête aux voisins, encore moins essayer de leur donner des conseils.
En France, les remaniements ont servi à quoi jusqu'à maintenant ? Travailler plus pour gagner plus, pour vous rappeler une autre réplique qui semble vous plaire,
Vous trouvez normal que des Français qui travaillent dur n'arrivent même pas à joindre les 2 bouts??
Vous trouvez normal que des enseignants se fassent aider par les Restos du coeur pour manger à leur faim???
Vous trouvez normal que des retraités se retrouvent SDF après avoir travaillé toute leur vie???
et j'en passe...
Au fait, on, en est à combien de remaniements, on n'arrive même plus à suivre tellement il y a de rotation dans les postes des ministres. Bel exemple.
Petite précision, je suis Franco-Marocaine et j'aime les 2 pays de la même façon. donc c'est moi qui vous claque la porte des 2 pays au nez...car si vous étiez des vrais Français, vous n'auriez pas répondu de cette façon RACISTE, mais on perd facilement ses nerfs à ce que je vois et on laisse paraître ses vrais sentiments, le fond de sa pensée. Je vous l'ai dit dès le départ : votre discours est plein de haine et cela se confirme
Autre chose, en étant là où je suis, je sers tout autant le Maroc que la France contrairement à vous qui faites honte à la France. Alors pour rappel juste pour le fun : la devise du Maroc c'est : Dieu, La Patrie, le ROI.
Celle de la France : Liberté, Egalité, Fraternité.
Mais ce sont des notions que vous ne pouvez pas ressentir, vous faites honte à l'humanité et je n'ai pas de temps à perdre avec vos semblables, bien le bonjour chez vous.
Rendez service à la France et au Maroc, laissez les gérer leurs affaires et aller pendant ce temps vous renseigner sur l'histoire de la France par exemple, elle est vraiment passionnante et c'est dommage que vous l'ignoriez vous qui prétendez être français...

40.Posté par fregono le 01/03/2011 18:56
Une marocaine est plongée dans le plus profond délire. Si elle n'aime pas la France, pays qui l'a quand même accueillie, mais qu'elle le quitte, bien au contraire. Personne ne l'oblige à rester dans ce pays, abrégeons ses souffrances et renvoyons là où elle va travailler au développement de son pays qui n'hésite pas à faire travailler des enfants de 6 ans dans ses manufactures de tapis. Effectivement, ça, vous ne le verrez pas en France car le travail des enfants est interdit. Un conseil Une marocaine, traversez la méditerranée et travaillez pour votre pays, ça vaudra mieux pour vous et aussi pour nous.

1 2 3 4 5
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertLes dimensions internationales de la crise libyenne
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
La situation politique en Libye est extraordinairement complexe et voisine de l’anarchie. Depuis les élections de juin 2014, il existe deux parlements et deux gouvernements.
 

avis d'expertIsraël / Palestine : la paix est-elle encore possible après la dernière guerre de Gaza ?
 
Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Malgré les mille précautions de Tsahal et à cause de la politique du « bouclier humain » du Hamas (confirmée par l’ONU et certains journalistes), ce sont encore les civils gazaouis qui ont payé le prix le plus fort de cet ultime conflit...
 

avis d'expertVers un modèle de cluster maghrébin spécifique
 
Paulette Pommier, Consultante internationale en développement régional et aménagement du territoire
Dans les trois pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) des concentrations géographiques d’activités, clusters spontanés ou organisés, ont été recensées...
 

avis d'expertLe Maghreb est-il prêt à accueillir des coproductions ?
 
Amal Chevreau, responsable pôle études et production à Ipemed
Au sein de l'UE, le taux de chômage est estimé à 10,2% en juin 2014 (1). Au Sud, le taux de chômage est de l'ordre de 20 à 25 % chez les jeunes...
 

Autres avis d'experts