Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les jeunes catalans sont plus nombreux à choisir le départ


BARCELONE. En quatre ans l'horizon social s'est considérablement assombri pour les jeunes qualifiés de la capitale économique espagnole.



ESPAGNE. Selon le syndicat UGT (Unión General de Trabajadores), le nombre de jeunes catalans qui ont choisi l’exil économique a augmenté de 42,46% entre janvier 2009 et janvier 2013. 35 547 Catalans de 15 à 34 ans avaient quitté leur région en 2009, ils étaient 50 640 en janvier 2013.

Dans cette région phare de l’économie espagnole, à l’identité très marquée, l’avenir se concevait plutôt au pays avant la crise qui a mis à bas l’immobilier, puis la plupart des branches d’activités.

« Ce sont les jeunes, qualifiés, mais sans avenir, qui partent » a souligné Daniel Garcia, le porte-parole des Jeunes de l’UGT de Catalogne. Les scientifiques, médecins, architectes et ingénieurs quittent plus que les autres professions le territoire catalan.

La situation demeure plus générale en Espagne et selon l’Eurobaromètre datant déjà de juin 2011, 68% des jeunes Espagnols choisiraient l’exil économique faute d’opportunités au pays. 32% précisaient alors qu’ils n’envisageraient pas leur retour après leur départ.
Ce sont plutôt des professions spécialisées qui quittent le territoire catalan pour trouver un emploi (photo MN)
Ce sont plutôt des professions spécialisées qui quittent le territoire catalan pour trouver un emploi (photo MN)

Travail déclaré et non déclaré cumulés

264 200 jeunes catalans de 16 à 29 ans sont actuellement chômeurs, la moitié d’entre eux recherche en vain un travail depuis plus d’un an. Parmi ceux qui sont employés, 40% l’étaient avec un CDD au cours du premier trimestre 2013.
 
Encore, les statistiques ne rendent-elles pas compte du travail caché, qui souvent se cumule avec l’emploi déclaré. « J’ai travaillé quatre ans pour deux sociétés de vidéosurveillance appartenant au même employeur » explique Sergi, un électronicien de 33 ans, chômeur depuis un an dans la proche banlieue barcelonaise.
 
« L’employeur m’embauchait pour un trimestre alternativement dans l’une puis l’autre société, et me demandait 3h quotidiennes de travail supplémentaire non déclaré. Quand je me suis rebiffé, j’ai tout perdu ».




Mercredi 29 Mai 2013



Lu 1053 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise