Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les fruits et légumes se font une place sur le web espagnol


Internet est devenu un canal de distribution pour les fruits et légumes en Espagne, où producteurs et transporteurs spécialisés en messagerie développent des stratégies concertées. Le commerce en ligne des F&L nécessite de justifier d'une valeur ajoutée dans la production (comme le bio), et exige une fiabilité et une transparence maximum de la partie logistique.



« Lamejornaranja.com » a été l'un des sites pionniers dans la vente de fruits et légumes sur Internet en Espagne (photo : DR)
« Lamejornaranja.com » a été l'un des sites pionniers dans la vente de fruits et légumes sur Internet en Espagne (photo : DR)
ESPAGNE. Le chiffre d'affaires du commerce électronique espagnol a battu un nouveau record en Espagne en 2011, avec près de 11 mrds € de ventes. C'est encore bien en deçà des volumes réalisés dans des pays comme la France ou l'Allemagne, mais la progression apparait nette (+20% en 2011). Le nombre croissant de sites de vente de fruits et légumes y trouve sa place, un segment pourtant parmi les derniers .

Les premières offres de vente en ligne de fruits et légumes ont commencé à investir la « toile » espagnole en 2002, avec le site « Lamejornaranja.com  », qui proposait déjà d'envoyer des oranges en 24 heures partout dans la péninsule ibérique.

Aujourd'hui, le succès de ce site fait des émules... et des concurrents comme soyagricultura.com et lafrutaencasa.com. Le transport reste évidemment l'un des maillons les plus importants dans le développement de ce commerce. Avec une condition pour tous les opérateurs : livrer la marchandise au maximum en 24 heures au client, qu'il s'agisse d'un particulier ou d'un point de vente.

Les entreprises de messagerie sont donc les mieux positionnées, à l'instar de SEUR, qui a mis en place une solution « e-commerce » permettant une meilleure communication avec ses clients. « La clé de la réussite du commerce électronique en général, et des fruits et légumes en particulier, réside dans la transparence et la capacité à transmettre des informations à ses clients pour une traçabilité en temps réel des produits », explique Joaquim Lopez, gérant d'une plate-forme logistique de la SEUR.

Une offre mutualisée

Des contraintes qui posent évidemment le problème du prix. Géré en « B to B », c'est à dire entre le producteur et les points de vente, ce surcoût peut être absorbé au sein de l’activité logistique globale du distributeur. Ce n'est pas le cas lorsque la vente en ligne s'adresse directement au consommateur.

« Le particulier ne veut pas supporter le coût du transport. Le commerce électronique bute sur cet écueil », confirme Luis Aratun, directeur de la société de messagerie Tips@.
Pour le surmonter, il apparait indispensable de miser sur la valeur ajoutée du produit. Cela justifie notamment le succès des producteurs « bio » dans ce créneau si étroit de la vente en ligne de fruits et légumes.

La garantie de réussite augmente en cas de mutualisation de l'offre. Comme c'est le cas avec le site directodelcampo.com, regroupant 70 producteurs pour une distribution dans toute l'Espagne. Cette solution permet par ailleurs de proposer une plus grande diversité, et de composer des paniers complets de fruits et légumes en fonction des saisons. Le regroupement des producteurs représente une solution efficace pour lisser l'activité tout au long de l'année, dans un secteur soumis, par nature, à forte saisonnalité.

Voir l'ensemble de notre dossier

english version


Article réalisé en partenariat avec le Medfel .




Lundi 23 Avril 2012



Lu 1635 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise