Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

"Les entreprises du Maghreb ont créé 1 040 emplois en France en 2014"


Directeur de projets zone Maghreb chez Business France-Invest, Stéphane Lecoq dresse, lors d'une interview exclusive accordée à econostrum.info à l'occasion du Forum Paca Maroc (22 au 25 novembre 2015 à Tanger), le panorama des investissements des entreprises du Maghreb en France.



Stéphane Lecoq encourage les entreprises du Maghreb à investir en France (photo F.Dubessy)
Stéphane Lecoq encourage les entreprises du Maghreb à investir en France (photo F.Dubessy)
Econostrum.info : Quelles sont les activités de Business France au Maghreb et en particulier au Maroc ?

 

Stéphane Lecoq : Aujourd'hui, Business France est présent au Maroc à travers une délégation de service public représenté sur la partie export par la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc. Business France intervient sur le volet investissement au niveau du bureau Maghreb basé à Paris, que je représente, qui travaille en lien étroit avec le service économique de l'ambassade de France à Rabat.

Il s'agit pour nous de rencontrer un maximum d'entreprises marocaines intéressées par un développement à l'international, pas uniquement sur l'Afrique subsaharienne, mais qui regardent l'Europe, et de faire en sorte que la France puisse être leur tremplin pour aborder le marché européen, notamment l'Allemagne.

Nous voyons bien qu'il existe des proximités culturelles et historiques, donc il est plus simple pour des entreprises du Maghreb de venir s'implanter en France. Un certain nombre d'entreprises ont procédé par des rachats d'autres sociétés. Nous pouvons notamment citer le Marocain Jet Alu (menuiserie aluminium), qui a acquis quatre sociétés en France en 2013, ou encore Misfat (NDLR : fournisseur de filtres à air, huile, carburant et habitacle pour l'automobile) en Tunisie, qui a racheté un de ses partenaires en France. Misfat disposait déjà d'un site de production dans l'Oise, au nord de Paris. Misfat utilise ce site pour faire du Made in France et exporter en Allemagne. Il s'agit d'une logique complémentaire entre une production sur la rive sud de la Méditerranée et une production en France pour le marché européen, bref d'une optimisation des sites de production.


"La France n'est pas le seul pays susceptible d'attirer les investissements du Maghreb"

Plus de mille emplois ont été créé en 2014 en France grâce à des entreprises du Maghreb (photo F.Dubessy)
Plus de mille emplois ont été créé en 2014 en France grâce à des entreprises du Maghreb (photo F.Dubessy)

Tout ceci évolue comment ?

 

S.L. : Le bilan 2014 concernait essentiellement des investissements en provenance d'Algérie avec la reprise de Fagor-Brandt par Cevital. L'Algérie, avec trois projets, a permis la création de 822 emplois. La Tunisie en a initié cinq pour cinquante trois emplois et le Maroc quatre pour 165 emplois. Soit au total 1 040 postes en France dont 600 à 700 uniquement apportés par Cevital, en maintien d'activité. Ensuite, nous avons vu arriver des investissements tunisiens et marocains. Tout est différent d'une année sur l'autre. En 2015, le bureau se met en place. Cela génère un flux de nouveaux projets, mais il est encore trop tôt pour dresser un bilan.
Un mouvement se créé. Nous travaillons avec un réseau de prescripteurs, les relais des Chambres, d'autres structures, des banques, des cabinets d'avocats...

Il existe un travail de ciblage à effectuer auprès des entreprises qui ont déjà atteint une taille de maturité économique leur permettant de se développer à l'international. Nous le repérons sur les salons internationaux. Ils constituent un indicateur de leur vocation à s'internationaliser. Nous regardons aussi les échanges pour voir si les entreprises exportent vers le marché européen. Il faut additionner ces signaux pour repérer ces entreprises. Sachant que la France n'est pas le seul pays susceptible d'attirer ces investissements. Nous évoluons dans une logique de compétition, en particulier pour le Maroc avec l'Espagne et sur la Tunisie avec l'Italie, voire l'Allemagne. Il ne faut pas non plus exclure dans certains secteurs d'activité le Royaume-Uni et le Benelux.

Dans ce jeu ouvert, nous disposons réellement d'atouts d'attractivité à faire valoir. Il faut rencontrer les entreprises, écouter leurs besoins et également leur proposer des offres pertinentes pour leur développement.


"Il n'est pas exclu d'accompagner des chefs d'entreprises libyens"

 Quels sont les pays les plus dynamiques ?

 

S.L. : Dans la zone Maghreb, il s'agit essentiellement du Maroc et de la Tunisie sur le secteur industriel et sur l'innovation technologique. Nous nous occupons des trois pays du Maghreb. L'Egypte se trouve dans un autre découpage et dépend du bureau Proche-Orient. Mais j'intègre la Libye qui est couverte par notre bureau de Tunisie. Il n'existe pas, comme vous l'imaginez, énormément d'investissements libyens, mais un certain nombre d'avoirs libyens sont basés en Tunisie et nous voyons des hommes d'affaires libyens qui font du business via la Tunisie. Il n'est donc pas exclu d'accompagner à la marge quelques projets libyens depuis la Tunisie. J'ai aussi accompagné un investissement d'un jeune Mauritanien qui a créé une start-up en France.

Il existe des talents sur l'ensemble du Maghreb.




NDLR : Créée le 1er janvier 2015, Business France est l'agence nationale au service de l'internationalisation de l'économie française, fruit de la fusion entre Ubifrance et l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII).



Frédéric Dubessy, à TANGER


Jeudi 3 Décembre 2015



Lu 1078 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise