Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les élus locaux et régionaux aspirent au printemps méditerranéen


Des printemps arabes au printemps méditerranéen ? Les autorités locales et régionales de la Méditerranée annoncent la création d'un conseil politique de la commission méditerranée de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) pour que les villes et régions réussissent là où les exécutifs nationaux ont échoué.



Le troisième forum des autorités locales et régionales de la Méditerranée (photo CGLU)
Le troisième forum des autorités locales et régionales de la Méditerranée (photo CGLU)
MÉDITERRANÉE. Marseille se met à l'heure de la Méditerranée avec l'organisation de trois manifestations majeures la même semaine, le forum Anna Lindh, un sommet des présidents des parlements des pays de l'Union pour la Méditerranée, et le 3e forum de la Commission méditerranéenne de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) organisé les 3 et 4 avril à Marseille. La commission a profité de l'événement pour annoncer la création d'un conseil politique.

La CGLU est une organisation mondiale regroupant les collectivités territoriales et leurs réseaux.

Le « Conseil politique » de la Commission Méditerranée de CGLU, présidé par Mohamed Boudra, président de la région Taza-Al Hoceima-Taounate au Maroc, assurera "une veille permanente sur les progrès attendus en termes de gouvernance démocratique". Il sera l'interlocuteur privilégié des États, des bailleurs et des institutions internationales. Trois vice-présidents, Nader Ghazal, président de la Communauté urbaine d'Al Fayhaa (Liban), Ghassan Shakaa, Maire de Naplouse (Palestine) et Lütfü Savas, Maire d'Antioche (Turquie) ont également été élus.

Les élus locaux et régionaux ont témoigné, lors de ces deux journées, des difficultés politiques, sociales et économiques de la région : "l’espace méditerranéen va mal. Les conflits se multiplient et nos peuples souffrent. Sur les trois rives, le chômage s’envole, frappant durement la jeunesse. Les questions essentielles d’un développement durable et juste sont marginalisées au regard de l’immédiateté et de la brutalité des crises économiques" regrettent-ils dans la déclaration politique des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée.

Pour une coopération "décentralisée et transfrontalière"

Philippe de Fontaine-Vive, vice-président de la BEI (photo F.Dubessy)
Philippe de Fontaine-Vive, vice-président de la BEI (photo F.Dubessy)
Appelant à une coopération "décentralisée et transfrontalière", les collectivités territoriales souhaitent également que se renforce la "convergence des politiques mises en place par les principaux bailleurs en Méditerranée" (PNUD, PNUE Banque Mondiale, OCDE, Union européenne et coopérations bilatérales).

Philippe de Fontaine-Vive, vice-président de la Banque européenne d'investissement, rappelle l'importance d'un véritable développement économique et social de la méditerranée. Bien que l'assistance technique et financière ait atteint un pic en 2012 avec 1,5 mrds€ de prêts octroyés en Méditerranée par la BEI, le vice-président entend "amplifier" cette assistance "si les élus prennent les bonnes décisions : l'emploi et la qualité de vie doivent être les priorités pour la Méditerranée". Pour cela, il rappelle notamment l'opération Medina visant à permettre l'amélioration urbaine des centres villes de la région.

Le Sommet des Présidents des parlements nationaux des pays euro-méditerranéens des 6 et 7 avril 2013 devrait répondre aux voeux adressés par les élus locaux aux parlementaires.




Samedi 30 Mars 2013



Lu 1124 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise