Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les discussions reprennent sur la Syrie mais sans les rebelles...




Selon l'Unicef, 652 mineurs ont été tués en Syrie en 2016 (photo : Unicef)
Selon l'Unicef, 652 mineurs ont été tués en Syrie en 2016 (photo : Unicef)
SYRIE. Pour la troisième fois, la ville d'Astana au Kazakhstan accueille, mardi 14 mars 2017, une session des pourparlers pour résoudre le conflit syrien. Comme les deux précédentes, cette réunion ne devrait pas amener de solution miracle, d'autant plus que les rebelles ont décidé de ne pas s'y rendre. Les adversaires de Bachar al-Assad estiment que les précédentes promesses n'ont pas été tenues, notamment sur la cessation prévue des hostilités.

"Nous sommes prêts à assurer le succès du volet d''Astana... avec ou sans la participation des factions armées", commentait Bachar al-Jaafari, chef de la délégation du gouvernement syrien, dans une déclaration reprise par Sana, l'agence de presse officielle syrienne. "Nous ne sommes pas venu à Astana pour y rencontrer des factions armées mais pour rencontrer les deux garants, iranien et russe. La question de la présence ou de l'absence des factions armées ne nous intéresse pas directement", poursuivait-il. Bachar al-Jaafari impute néanmoins cette absence à la Turquie, "en sa qualité d'Etat garant." Selon lui, "la question de la séparation entre l'opposition et les terroristes occupe la vedette des entretiens d'Astana."

Les pourparlers s'organisent sous l'égide de la Syrie et de l'Iran, alliées du régime syrien, et de la Turquie, qui se positionne aux côtés des rebelles. Une autre réunion, sous label de l'Onu, débutera à Genève le 23 mars 2017. Y sont conviés le gouvernement syrien et les groupes d'opposition.

850 enfants combattent

En attendant, le conflit a fait plus de 320 000 morts en six ans. L'Unicef a communiqué sur les graves violations contre les enfants dans ce pays. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance estime à "au moins six cent cinquante deux mineurs" le nombre de tués en 2016 en Syrie. Cette augmentation de 20% par rapport à 2015, fait de l'année 2016 "la pire année pour les enfants de Syrie depuis que la vérification formelle des incidents contre les enfants a débuté en 2014." L'Unicef dévoile que 255 d'entre eux ont été tués dans ou à proximité d'une école.

En parallèle, plus de 850 enfants ont été recrutés pour participer au conflit, le double du nombre enregistré en 2015. "Les enfants sont utilisés et recrutés pour se battre directement sur les lignes de front et assument des rôles de plus en plus liés aux combats, y compris, dans des cas extrêmes, ceux de bourreaux, kamikazes ou gardiens de prisons", précise l'agence onusienne.

Six millions d'enfant dépendent de l'aide humanitaire. 2,3 millions ont été déplacés vers la Turquie, le Liban, la Jordanie, l'Égypte et l'Irak.




Mardi 14 Mars 2017



Lu 2103 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 10:36 Rakka libérée des jihadistes

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA













EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF