Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les dirigeants financiers modifient leurs comportements


EUROPE. Les dirigeants financiers européens modifient leurs comportements pour mieux pallier les risques d'un contexte incertain, selon le Baromètre Phi. Ils recherchent une gestion financière plus saine, une vision sur le long terme et des avis d'experts avertis.



La 5e édition du Baromètre Phi pointe un changement dans le comportement des dirigeants financiers (Photo CSC)
La 5e édition du Baromètre Phi pointe un changement dans le comportement des dirigeants financiers (Photo CSC)

EUROPE. Touchés par la crise, les directeurs financiers modifient leurs comportements pour pallier les risques d’un “monde" imprévisible, selon la cinquième édition du Baromètre Phi. Cette enquête, réalisée en partenariat par le CSC, le Groupe Cegid, la DFCG et TNS Sofres, dévoile les tendances et les perspectives des directions financières dans sept pays européens (la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Belgique).

En 2012, les directeurs financiers européens s’adaptent au contexte économique incertain. Dans ce but, ils cherchent à définir une vision stratégique (pour 60% d’entre eux) et à concilier croissance et prise de risques acceptables (pour 49%).

Leur but premier est d’adopter une gestion financière saine : si leur mission les conduisait hier à générer une rentabilité maximum, il s’agit maintenant d’assurer la continuité de l’activité. Pour préserver l’équilibre du bilan, les directeurs financiers cherchent donc à optimiser le flux de trésorerie (pour 72% d’entre eux) et à réduire le risque de liquidité (pour 71%). De plus, 70% visent une amélioration des processus budgétaires, ce qui confirme une volonté de stabiliser leurs prévisions.


Stabilité

Dans cette optique également, ils voient à long terme et recherchent la stabilité d’investisseurs qui les accompagnent dans le temps, garantissant ainsi leur croissance. 69% des directeurs financiers considèrent d'ailleurs qu’il est essentiel de s’orienter davantage vers l’anticipation.

Enfin, ces dirigeants recherchent une valeur ajoutée dans l’information au sein de l’entreprise. D’une part, ils estiment que travailler de façon plus étroite avec les opérationnels leur permet d’être en phase avec le développement et les opportunités de croissance (pour 79% d’entre eux). D’autre part, ils recherchent davantage d’expertises (pour 46%), notamment dans la gestion du risque, l’ingénierie financière, le contrôle de gestion et l’audit.





Mercredi 28 Mars 2012



Lu 1476 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise