Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les caves de Provence Alpes Côte d'Azur souhaitent exporter davantage


La Fédération régionale des vignerons indépendants de Provence Alpes Côte d'Azur détaille son rapport économique sur les caves de la région et marque leur volonté d'exporter vers l'Europe et de s'inscrire dans le développement durable.



Les vignerons de la région PACA cherchent à s'exporter vers l'Europe. (Photo BL).
Les vignerons de la région PACA cherchent à s'exporter vers l'Europe. (Photo BL).
FRANCE. Les vignerons de la région Provence Alpes Côte d'Azur s'inscrivent dans une nouvelle démarche. L'exportation et le développement durable deviennent les deux enjeux principaux.

La Fédération régionale des vignerons indépendants de PACA livre une explication dans son rapport, sorti mardi 16 juin 2015, véritable enquête économique portant sur les caves particulières de la région. 

« Cette vision globale de notre métier nous permettra une vraie compréhension de notre paysage viticole régional et aidera j'en suis sûr nos entreprises à se projeter dans les challenges de demain, qu'ils soient économique, patrimoniaux ou environnementaux » déclare Didier Simonini, Président de la Fédération Régionale des Vignerons Indépendants PACA

Si la plupart des consommateurs achètent leur vins en vente directe, cela ne représente que 40% des ventes pour une partie des cavistes qui ont répondu à l’enquête (50%). La vente en grande distribution ne fait pas fureur, elle ne symbolise que 20% des ventes totales pour le tiers des cavistes présents sur le réseau Hyper-Super.  
 
La vente à l’export se développe de plus en plus, notamment ces cinq dernières années (45%). Les répondants la voient comme une solution d’avenir. Mais elle ne représente encore que 20% des ventes pour près de trois quart d’entre eux. Environ 60% de leur exportations se dirigent vers l’Europe. 
 
Les quadragénaire et quinquagénaire propriétaires de caves (63% d'exportations) entendent encore plus s'internationaliser. Les jeunes vignerons (entre 25 et 35 ans) exportent plus que leur aînés, 69% d’entre eux franchissent les frontières. Les vignerons seniors eux, restent plus frileux à cette idée (moins de 50%).

Les jeunes vignerons mobilisés

Le développement durable devient important dans la viticulture. (photo BL)
Le développement durable devient important dans la viticulture. (photo BL)
L’environnement demeure au cœur des enjeux. 45% des caves interrogées veulent développer une dynamique environnementale, en passant par le bio (54%), par l’agriculture raisonnée (18%), par la haute valeur environnementale (14%), et par la biodynamie (3%). Près de 27% des répondants souhaitent bénéficier d'une certification environnementale. 
 
Les jeunes vignerons s’inscrivent dans cette volonté de sensibilisation au développement durable, 57% d’entre eux possèdent déjà une certification environnementale, contre 30% pour les autres catégories. 
 
Selon le modèle économique, des disparités apparaissent. Les « quadra-quinqua » arrivent à un chiffre d’affaires moyen de 473 000 € par an. Les vignerons seniors connaissent un chiffre d’affaires moyen de 397 000 € par an. Les jeunes vignerons atteignent eux, un chiffre d’affaires moyen de 334 000 € par an. 
 
Ce chiffre d’affaires varie selon la qualification des exploitations. Il s'élève à 20 000 €/hectare pour les exploitations 100% d’Appellation d’Origine Protégée, de 9 900 €/hectares pour celles IGP/VSIG (Indication géographique protégée/Vins sans indication géographique), et de 10100 pour les exploitations mixtes. 
 
En extrapolant les données de l’enquête, la Fédération régionale des vignerons indépendants de Provence Alpes Côte d'Azur parle d’un chiffre d’affaires de 500 M€ pour toute la région, dont 150 M€ grâce à l’export. Les vignerons de cette région emploieraient 2 000 personnes en permanence et 8 000 temporairement.


Ludivine Tur


Mercredi 17 Juin 2015



Lu 1349 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Finance islamique : l'Algérie dans les starting blocks


avis d'expert

Ezzedine Ghlamallah, fondateur et directeur du cabinet de conseil Saafi


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF