Econostrum

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Les autoroutes ferroviaires font leur chemin


La liaison entre Le Boulou et Bettembourg, dédiée aux trains de marchandises, fait office de « colonne vertébrale » pour le développement d'un réseau d'autoroutes ferroviaires en Europe.



Priorité aux marchandises sur le futur « couloir méditerranéen » ferroviaire espagnol (photo : Ministerio de Fomento)
Priorité aux marchandises sur le futur « couloir méditerranéen » ferroviaire espagnol (photo : Ministerio de Fomento)
MÉDITERRANÉE / EUROPE. Lorsque la société Lorry-Rail a inauguré sa liaison ferroviaire entre le terminal inter-modal du Boulou (Pyrénées-Orientales) et Bettembourg (Luxembourg), en 2007, le pari paraissait audacieux. Il s'agissait de la naissance de la première « autoroute ferroviaire », et à ce jour la plus longue d'Europe, entièrement dédiée aux marchandises. 
L'idée de ce concept d'autoroute sur rail est simple : embarquer les semi-remorques sur des trains spéciaux. Une idée qui fait son chemin, sûrement... mais un peu lentement au goût de la société Lorry Rail (contrôlé par Geodis SNCF), qui ne parvient toujours pas à engranger des bénéfices sur cet axe d'un millier de kilomètres. En cause : les grèves de 2010 , les problèmes de retard et plus généralement de régularité qui dissuadent les transporteurs routiers d'embarquer leurs camions, surtout pour des denrées périssables comme les fruits et légumes. L'opérateur espère cependant gagner en productivité cette année, en augmentant la longueur des trains de 850 mètres, et surtout profiter de la mise en place, depuis décembre 2010, d'une quatrième rotation entre Le Boulou et Bettembourg. Ce qui pourrait confirmer les bons résultats déjà enregistrés en novembre 2010 : 3.000 semi-remorques et 1.000 caisses mobiles transportées en un mois. 

Cette période est particulièrement stratégique puisqu'elle marque, à partir de mi-novembre, le début de la saison des agrumes en Espagne. Un marché qui représente plus de soixante semi-remorques par jour pour l’opérateur ferroviaire, qui se positionne ainsi dans le prolongement du « couloir méditerranéen » en cours d'aménagement outre-Pyrénées.

En attendant « l'autoroute ferroviaire Atlantique »

L'État espagnol consacrera en effet un budget de 51,3 mrds € à cet axe ferroviaire (pour voyageurs et trains de marchandises) parcourant toute la façade méditerranéenne, depuis Algéciras jusqu'à Figueres, à la frontière franco-espagnole. Le « couloir méditerranéen » ferroviaire, qui sera intégré au Réseau Transeuropéen de Transport, sera totalement opérationnel en 2020 : il reliera cinq des plus grandes agglomérations espagnoles, avec des connections aux grands ports (dont Valencia, Tarragonne et Barcelone) et aux plateformes logistiques. 

La réalisation de cet axe va doper l'activité la liaison entre Le Boulou et Bettembourg, qui devrait être dupliquée sur la côte atlantique. Réseau Ferré de France travaille en effet à une ligne entre Mouguerre et Brétigny (et au delà vers la Belgique). Lorry Rail est ici aussi l'un des candidats à l’exploitation de la cette future « autoroute ferroviaire Atlantique », de l’Aquitaine jusqu'au Nord-Pas-de-Calais, en passant par la région Ile de France. 

Par contre, la « percée centrale des Pyrénées », chère à l'ancien ministre français des Transports Jean-Claude Gayssot, semble à tout jamais abandonnée, à cause des lourdes contraintes économiques et écologiques en jeu. Ce projet de réalisation d'un tunnel ferroviaire de 44 kilomètres sous le massif du Vignemale devait relier la grande plateforme logistique espagnole de Saragosse avec Toulouse.


Francis Mateo, à BARCELONE


Vendredi 1 Avril 2011



Lu 2607 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 4 Avril 2011 - 12:10 « Le maritime a fait de gros efforts »

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertLes questions non réglées de la négociation du Caire
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
La négociation laborieusement engagée au début du mois, au Caire, entre Israéliens et Palestiniens est dramatiquement bloquée.
 

avis d'expertIrak : l'État islamique pourrait bien changer la face du Moyen-Orient…mais pas comme nous le croyons…
 
Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Actuellement, dans le nord et l'ouest de l'Irak, a surgi un nouveau péril : l'État islamique (EI), le Daech, en arabe, d'Abou Bakr al-Baghdadi, connu à présent sous le nom du calife Ibrahim.

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL'économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d'acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d'Algériens.

Autres avis d'experts