Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les Tunisiens réclament plus de transparence sur l'exploration de gaz de schiste




L'opposition au gaz de schiste s'affiche en Tunisie (photo DR)
L'opposition au gaz de schiste s'affiche en Tunisie (photo DR)

TUNISIE. Les récentes déclarations du gouvernement concernant l'octroi d'un permis d'extraction du gaz de schiste à la multinationale Shell a fait couler beaucoup d'encre et suscité l'inquiétude d'un grand nombre de représentants de la société civile et de certains partis politiques.

La Société Tunisienne d’Électricité et de Gaz ( STEG) tient à rassurer l'opinion publique affirmant qu'à ce jour aucune autorisation n'a été accordée à la société en question et qu'il s'agit juste d'un accord de principe. La STEG précise en outre qu'elle demandera des études approfondies afin d'identifier les impacts environnementaux d'un tel projet.

Ces affirmations ne réussissent, cependant, pas à convaincre tout le monde. Pour éclairer l'opinion publique sur la question et les risques qui s'y rattachent, les membres de l'ANC ( Assemblée Nationale Constituante) et des représentants de la société civile organisait, mercredi 26 septembre 2012, une réunion pour relayer leurs propos.
 
Les participants exprimait, à cette occasion, leur inquiétude et dénonçait la manière dont le dossier avait été traité par le gouvernement. Ils demandent, notamment, invité le gouvernement à respecter les règles de transparence et à mieux informer les citoyens.

Dans un communiqué, l’Association Tunisienne de Transparence dans l’Énergie et les Mines ( ATTEM) attire l'attention sur les risques liés à la fracturation hydraulique, technique adoptée pour la production du gaz de schiste. Cette technique nécessitant, en effet, de grandes quantités d'eau d'où une incidence sur les nappes phréatiques et les ressources en eau sans oublier les émanations toxiques qui accompagnent l'extraction.

Sofiane Reguigui de l'ATTEM souligne, de son côté, qu'il est essentiel de mettre, d'abord, en place un cadre juridique adapté avant de se lancer dans un tel projet et de veiller à acquérir les connaissances et la formation requises.

Chockri Yaiche, membre de la constituante et docteur en géologie, affirme qu'une étude approfondie doit être conduite dans chacune des régions où la STEG envisage d'extraire ce gaz afin de prendre en compte les spécificités géologiques de chaque site.





Lundi 1 Octobre 2012



Lu 1147 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par Cheikh Khalifa le 03/10/2012 10:16
‎En Tunisie, notre Unique ennemi est la pénurie d'eau : on en dispose que du 1/5 de la dose prescrite par la F A O sans parler de la qualité (potable selon l'O M S) dans nos divers contrées ! En voilà le défi physique/matériel à relever sans aucun doute !En outre 95 % de ce qui est mobilisable l'a été et on est à 400 m3/ha/an alors que d’après à la F A O IL EN FAUT 2 000 m3 ! Voilà le challenge à relever par le recours au dessalement de l'eau de mer à l'énergie solaire ! ‎aucun des protagonistes de la scène politique locale n'a de projet économique mobilisateur, fiable, tel que la mise à flot de notre économie par un apport substantiel de 555 m3/s d'eau dessalée extraite de la mer par l'énergie solaire garantissant ainsi l' autosuffisance alimentaire et le plein emploi des facteurs de production , force de travail incluse !‎

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise