Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les Portugais protestent contre l'austérité


Les grèves et les manifestations se succèdent au Portugal pour protester contre le budget d'austérité. De nouvelles perturbations sont prévues dans les transports.



File d'attente à un arrêt de bus pendant la grève des transports le 8 novembre à Lisbonne (photo ML Darcy)
File d'attente à un arrêt de bus pendant la grève des transports le 8 novembre à Lisbonne (photo ML Darcy)
PORTUGAL. De nouvelles perturbations dans les transports publics sont à prévoir le 11 et le 12 novembre 2011 à Lisbonne, la capitale portugaise, et à Porto la deuxième ville du Portugal.

Trains, bus, métro et ferries (à Lisbonne) observent des grèves perlées. Après un mardi noir, vendredi s’annonce chaotique dans les transports. Les travailleurs du secteur craignent des licenciements après l’annonce d’un Programme de Restructuration (PET) présenté par le gouvernement.

Le plan à appliquer d’ici 2015 passera par la suppression de lignes de bus et de métro et par la fusion entre les sociétés de bus et de métro.

Fortement subventionné, le secteur accumule un déficit de 17 mrds €, soit 10% du PIB du Portugal. Le ministre de l’Économie, Alvaro Santos Pereira, affirme que « ce déficit sera de 23 mrds € si rien n’est fait ».

Climat tendu avant le vote du budget

La fonction publique va manifester vendredi 11 novembre 2011 à Lisbonne pour protester contre les coupes sombres prévues dans le budget 2012 en préparation, notamment la suppression des primes de vacances et de Noël des fonctionnaires les deux prochaines années.

« Il n’y a pas de matelas qui permettrait réduire la pression» a expliqué le premier ministre, Pedro Passos Coelho à l’Assemblée nationale où commence l’examen du budget pour 2012.

La tension sociale devrait culminer avec la grève générale prévue le 24 novembre 2011 à l’appel des deux grandes centrales syndicales du pays. Une mission d’experts du FMI et de l’Union européenne est à Lisbonne actuellement pour examiner la situation avant d’octroyer un chèque de 8 mrds € (sur un total de 78 mrds €).

Le contrat d’aide ne sera pas renégocié, mais Lisbonne espère obtenir un assouplissement des mesures d’application de ce contrat signé en mai 2011.

Lire aussi : Selon l'Eurogroupe, le Portugal devrait se satisfaire du plan d'aide international d'origine




Jeudi 10 Novembre 2011



Lu 2171 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise