Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les Nations Unies tancent l'Algérie sur les droits de l'homme




La délégation algérienne à des difficultés à répondre concrètement aux questions posées
La délégation algérienne à des difficultés à répondre concrètement aux questions posées
ALGERIE. La Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme (FIDH), la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l'Homme - (LADDH) et le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA) se félicitent en commun des conclusions du rapport sur l'examen de l'Algérie dans le cadre du Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) publié par le Comité des Nations Unies sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels.

Dans ce rapport, les experts ont souligné "la difficulté qu'avait la délégation algérienne à répondre de manière concrète, précise et convaincante aux questions qui lui étaient posées". Le Comité s'est également inquiété du "contexte général peu favorable à l’exercice plein et entier des droits fondamentaux prévus dans le Pacte " et a réaffirmé "la primauté du PIDESC sur la loi nationale et a regretté l’insuffisante diffusion des droits garantis par ce texte au sein du monde judiciaire et de la population algérienne."

La corruption est pointée du doigt

Les Nations Unies s'interrogent également sur le maintien de l’état d’urgence pour la dix-huitième année consécutive et recommandent au gouvernement algérien de « reconsidérer la nécessité du maintien de l’état d’urgence dans la mesure où il a un effet négatif sur la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels ».

L'organisation pointe également du doigt la corruption dans ce pays et recommande à l'Algérie d'établir une Agence Nationale contre la Corruption. De même il insiste sur la persistance de la discrimination entre hommes et femmes dans la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels.

Comme le précise la FIDH, "l'’Etat algérien est tenu de diffuser les observations finales du Comité le plus largement possible et à tous les niveaux de la société, et doit sans tarder prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre en œuvre l’ensemble des recommandations."

Lire la totalité du rapport "mal-vie" de la FIDH consacré à l'Algérie

Consulter les conclusions du Comité des Nations Unies sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels sur l'Algérie (voir fichier joint ci-dessous)

e_c_12_dza_co_4_auv.doc E.C.12.DZA.CO.4_AUV.doc  (81 Ko)





Lundi 31 Mai 2010



Lu 1405 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise