Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les Français donnent les clefs de l'assemblée nationale à la gauche




La nouvelle assemblée nationale française
La nouvelle assemblée nationale française
FRANCE. Avec 314 sièges pour les socialistes et leurs alliés, 17 sièges pour EELV (Europe Écologie Les Verts) et 10 sièges pour le Front de gauche, l'Assemblée nationale française change de main et prend la couleur de la majorité gouvernementale. Désormais, le nouveau président François Hollande et son premier ministre Jean-Marc Ayrault contrôlent l'ensemble du Parlement (le Sénat étant déjà passé à gauche) et vont donc pouvoir mettre en place leur politique. L'ensemble des ministres qui se présentaient à la députation ont été élus. Ils seront remplacés par leurs suppléants.

La droite (UMP et alliés) n'obtient que 215 sièges tandis que le Front national refait après quatorze ans d'absence son entrée dans l’hémicycle, mais sans sa numéro un Marine Le Pen battue sur ses terres par le socialiste Philippe Kemel de quelques voix (elle s'est vue refuser un recomptage des bulletins et dépose un recours au Conseil constitutionnel). Elle se console en voyant entrer sa jeune nièce Marion Maréchal - le Pen, désormais benjamine de l'Assemblée nationale.

Autre leader à échouer, François Bayrou, le président du Modem, qui devra se contenter de seulement deux députés.

Parmi les autres grands déçus et déchus de ce second tour figurent Ségolène Royal (qui visait pourtant la présidence de l'Assemblée !), Michèle Alliot-Marie, Nadine Morano...

À noter une participation de 55,6%, la plus faible depuis le début de la cinquième république en 1958 pour un second tour des élections législatives.
 
Voir la liste des députés élus




Lundi 18 Juin 2012



Lu 1997 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par santillanna le 19/06/2012 08:05
J'ai vécu 1981 et son euphorie (je n'étais pas le seul). Mais par la suite , il y a eu 1983 et le tournant de la RIGUEUR ; il y a eu entre autre aussi devant seulement 600 000 manifestants à Paris pour l'école confessionnelle , un recul de Mitterrand, le départ forcé de Savary et l'abrogation de la loi concernant la mise en place d'un grand service public unifié et laïque ( qui devait être une loi phare du septennat); non, je n'ai pas oublié ce renoncement abject ( et je ne suis pas le seul) .
Certes Hollande qui a été élu ( plus par anti-sarkosisme que par adhésion) a peu promis .
Si, par malheur, après 6 mois d'euphorie , il y avait à nouveau le tournant de la RIGUEUR ( pour les classes défavorisées et pour les classes moyennes) , un 3ème tour dit social ( quelque soit la composition du parlement ) sera inévitable !
Il est impossible de rester neutre à l'égard de la question du prétendu " REALISME ECONOMIQUE" érigé en dogme absolu . L'actuel système que nous subissons très nombreux est évitable ( même si les médias nous rebattent sans cesse les oreilles parce que des soi-disant " experts" leur assène comme une vérité que le fait de contester l'ordre économique mondial est une hérésie .
Le libéralisme, le capitalisme ( même avec de nouveaux dirigeants) ne peuvent pas s'en tirer à coup de réformettes, de mesurettes, d'ajustements car le peuple du bas de l'échelle ne peut plus accepter durablement un système qui court à sa perte. La bombe à retardement (que constitue les inégalités criardes à l'intérieur de notre société) conduira à des crises sociales violentes.
Opposer sans cesse "le REALISME" et le fameux "ETRE RAISONNABLE , à ceux qui demandent de profondes réformes ( dans l'acception positive du terme) est une vaste fumisterie et une grosse hypocrisie .
Il ne sera plus possible d'accepter ( sous le fallacieux prétexte d'une Europe qui obligerait à des sacrifices) au démantèlement scandaleux des acquis sociaux du CNR de 1945 d'abord et des luttes sociales de nos aînés depuis 1950.
Il ne s'agira pas d'effectuer du bricolage sur une charpente à moitie pourrie car le terreau encore présent des injustices va entrainer des déceptions s'il n'y a pas volonté ferme de remédier à des situations honteuses.
Il est évident que je vais aussi scruter les réactions des organisations syndicales ;
voila ce que m'inspire cette ère nouvelle et je souhaite en faire part aux amis et amies qui ont la carte PS. ( cela suscitera une réflexion) Amitiés sincères JL

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise