Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les Etats généraux de la société civile se déroulent sous fond de controverse en Algérie




ALGÉRIE. Six associations ont décliné l'invitation aux États généraux de la société civile qui se sont ouverts au Palais des Nations à Alger, mardi 14 juin 2011 pour s'achever le jeudi 16 juin 2011. Avec comme objectif de relancer l'action des organisations sociales et syndicales, ce congrès est organisé par le Conseil national économique et social (CNES) à la demande du président algérien.

Les associations dénonçent "le double jeu du pouvoir" et relèvent les violences quotidiennes des forces de l'ordre contre les manifestations qui, selon eux, contrasteraient avec l'invitation qui leur a été faite. Les dites associations désirent "lutter pacifiquement pour un changement démocratique avec les forces autonomes de la société".

Ainsi, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH ), l’Association rassemblement, actions, jeunesse (RAJ ), le Snapap, le Satef, le collectif SOS disparus et l’association Tharwa n’Fadhma n’Soumeur feront défaut à la réunion, un désaveu adressé au CNES de Mohamed Sghir Babès.

1 050 participants étaient conviées à ces assises: les organisations de la société civile, les organisations patronales et syndicales, les corporations et regroupements socioprofessionnels, le mouvement mutualiste, les sociétés savantes, les conseils nationaux, les cercles de réflexion et d’action ainsi que le mouvement associatif et des Organisations non gouvernementales (ONG).




Mercredi 15 Juin 2011



Lu 1722 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par Djaoui le 16/06/2011 09:37
La première manipulation de la "société civile" a été l'oeuvre de Sid Ahmed Ghozali en 1992 au Club des Pins, sans succès notable; les mêmes procédés ne peuvent produire que des résultats analogues...
Ce qui est recherché c'est de retrouver une majorité présidentielle en plus de l'alliance des trois partis (en train de se fissurer selon les intérêts spéculatifs des uns et des autres).
Dommage!
Ces dépenses faramineuses pour des résultats nuls, c'est comme la rencontre sur l'économie du savoir de 2008! De combien de centimètres a-t-on avancé?
Re-dommage!

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise