Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le train espagnol fait peau neuve




la ministre espagnole des Transports, Ana Pastor (au centre), devant la future gare du train à grande vitesse AVE de Palencia (photo Ministerio de Fomento)
la ministre espagnole des Transports, Ana Pastor (au centre), devant la future gare du train à grande vitesse AVE de Palencia (photo Ministerio de Fomento)

ESPAGNE. La Renfe, société nationale espagnole de transport ferroviaire, disposera de 1,8 mrd € pour rénover son parc à compter du troisième trimestre 2015, comme l'a indiqué la ministre des Transports Ana Pastor. Sur cette enveloppe, 1,1 mrd € sera directement consacré à l'achat d'une quarantaine de nouveaux trains, dont une trentaine à grande vitesse.

L'appel d'offres sera officiellement lancé aux alentours de l'été 2015. Parmi les principaux candidats, se trouvent évidemment les groupes Siemens et Talgo-Bombardier, déjà fournisseurs des locomotives et wagons de l'AVE, le train à grande vitesse espagnol. Mais les constructeurs Alstom et CAF seront également sur les rangs.

Le secteur ferroviaire est devenu un marché stratégique en Espagne, où 40 mrds € ont été investis au cours des vingt dernières années pour les équipements et l'aménagement du réseau. Sur ce terrain, les efforts se poursuivent aussi avec la mise en service annoncée d'ici l'été 2015 de la ligne à grande vitesse « Valladolid - Venta de Baños - Palencia - Leon », au nord-est de la péninsule ibérique.

 

Ce renouvellement permettra à la compagnie nationale Renfe d'aborder dans de meilleures conditions la fin de son monopole, dont Manuel Niño, secrétaire général en charge des Intrastructures au ministère des Transports, a enfin fixé l'échéance précise : « Nous choisirons au cours du troisième trimestre de cette année l'opérateur privé qui disposera d'un délai de six mois pour démarrer son activité de transports de passagers sur le corridor méditerranéen. » L’ouverture à la concurrence sur cet axe « Madrid – Valencia - Alicante » devrait donc être effectif en début 2016.

 

Ce choix stratégique doit permettre d'augmenter sensiblement le nombre de clients sur les lignes à grande vitesse, qui ont capté en 2014 quelque 30 millions de passagers en Espagne.  

Lire aussi : L'Espagne facilite l'arrivée d'opérateurs ferroviaires privés





Mercredi 25 Mars 2015



Lu 7846 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA