Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le trafic de l'aéroport de Toulouse décolle grâce aux low cost




Jean-Michel Vernhes, président du Directoire de l'aéroport toulousain, va porter sa capacité à 12 millions de passagers (photo : Aéroport de Toulouse)
Jean-Michel Vernhes, président du Directoire de l'aéroport toulousain, va porter sa capacité à 12 millions de passagers (photo : Aéroport de Toulouse)
HAUTE-GARONNE. Avec 8 081 179 passagers, l'aéroport de Toulouse Blagnac franchit le cap des 8 millions et affiche une progression de 5,4%. Le trafic est tiré par les compagnies low cost qui enregistrent une hausse de 17,6% avec 2 600 709 passagers dont 2 116 962 apportés par easyJet. L'impact de Ryanair, implantée seulement depuis septembre 2016 avec un Toulouse-Berlin ne jouera qu'en 2017. D'autant plus que la compagnie irlandaise a lancé six autres destinations en fin d'année et portera à neuf les villes desservies avec Lisbonne et Naples. Volotea prévoit d'ajouter un second avion à sa base toulousaine créée en mars 2016 et de proposer sept nouvelles destinations (Caen, Nantes, Cagliari, Naples, Corfou, Santorin et Alicante). easyJet ne sera pas de reste en enrichissant son offre de Venise, Malaga et Valence et en installant un troisième Airbus A 319.

Comme pour les principaux aéroports du sud de la France, les deux aéroports parisiens apportent la majeure partie du trafic national (+2,6%) avec 3,25 millions de passagers (71,3% du trafic national et 41,4% du trafic total). En dehors d'Orly (+1,8%) et Charles de Gaulle (+0,5%), la ligne la plus fréquentée reste Toulouse-Lyon avec 370 937 passagers.

A l'international (+10,5% pour les vols réguliers et -6% pour les charters), c'est Londres qui reste la première destination - avec 275 323 passagers sur Gatwick et 257 914 sur Heathrow - talonnée par Amsterdam (272 327 passagers) et Francfort (224 535).

Air France est la première compagnie (2,47 millions de passagers) suivie d'EasyJet (2,11) et Hop! (709 700).

Des ruches à l'aéroport

L'année 2017 sera celle des grands chantiers. Le nouvel actionnaire, Casil Europe, va investir pour porter la capacité de l'aérogare à 12 millions de passagers annuels en 2018. 20 M€ seront consacrés à l'agrandissement du Hall D qui bénéficiera notamment d'une nouvelle zone commerciale de 4 000 m². Le Hall A se verra adjoindre une jetée d'embarquement de 2 500 m² pour les low cost et les compagnies régionales après un investissement de 10 M€. Un nouvel hôtel de 148 chambres (NH) verra le jour, directement connecté à l'aérogare, pour un montant de 20 M€ et une inauguration en septembre 2018.

Autre nouveauté, à partir de mars 2017 et grâce à un partenariat avec un apiculteur local, l'aéroport de Toulouse accueillera quarante ruches dont le miel sera commercialisé sur place.

Lire aussi :Les opposants à la privatisation de l'aéroport de Toulouse déboutés en appel




Vendredi 13 Janvier 2017



Lu 868 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.











RÉflexions

Réflexion

Emeutes, violences urbaines, tentatives d'attentats… L'Algérie est-elle vraiment menacée ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA          EDF
 
Femise