Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le tourisme méditerranéen s'affranchit des crises



Malgré la crise et les printemps arabes, les pays méditerranéens devraient afficher une croissance de leur tourisme de 2 à 4% en 2012. Selon la Mediterranean Travel Association (META), le potentiel de la zone réside au sud, à l'est de la Méditerranée et dans les Balkans.



 MÉDITERRANÉE   Au nord comme au sud de la Méditerranée, l'heure des comptes sonne alors que la saison estivale touche à sa fin. Confrontée à la crise économique, la région touristique la plus fréquentée de la planète (30,4 % des arrivées de touristes internationaux en 2011), avec quatre nations dans le Top 10 des destinations mondiales en 2010 selon l'Organisation mondiale du tourisme (France, Espagne, Italie, Turquie), semble faire grise mine à en croire les commentaires des professionnels.

Et pourtant ! Comme le révèle l'association META (Mediterranean Travel Association - soutenue par Earthcheck, RevDev Consultants, Mondeca, Afnor groupe, Digimind, Emakina et 1ère Position) dans sa dernière analyse, livrée en avant-première à econostrum.info, « la conjoncture actuelle sur toutes les rives de la Méditerranée s'avère bien meilleure que ce que les observateurs avisés ne le pensaient en début d'année. »
Mieux, META affirme que les pays méditerranéens devraient afficher une croissance de leur tourisme de 2 à 4% en 2012.
 
Isabel Borrego, secrétaire d’État espagnole au tourisme annonce déjà « une année record avec 58 millions de touristes étrangers et 3,6% de fréquentation en plus entre janvier et août 2012 par rapport à la même période en 2011 » pourtant dopée par un afflux exceptionnel de touristes en raison des printemps arabes.

La crise économique s’avérerait donc plutôt un facteur favorable pour le tourisme.

Manque de renouveau du tourisme méditerranéen

La Tunisie veut retrouver son tourisme d'avant révolution (photo F.Dubessy)
La Tunisie veut retrouver son tourisme d'avant révolution (photo F.Dubessy)
Selon META, la Méditerranée a reçu 7,13 millions d'arrivées internationales supplémentaires en 2011 par rapport à 2010. Cela lui permet de passer la barre des 300 millions avec 301 854 000 arrivées internationales. Certes, cette hausse (+2,4%) reste inférieure à la progression mondiale (+4,89%) mais elle s'est réalisée malgré l'impact des révolutions arabes et de la crise européenne.

Étienne Pauchant, président de META. Photo DR

Il faut observer que l’essentiel des progressions en pourcentages entre 2000 et 2011 est à mettre au compte des marchés de la rive sud et est et aux marchés des Balkans (non U.E). Le potentiel de la zone réside donc bien dans ces marchés, et non pas dans les pays européens, plus matures, qui n’enregistrent que de faibles taux de progressions cumulées pendant la période concernée (mais de fortes progressions en termes d’arrivées). Il est possible qu’à l’horizon 2020 la Méditerranée puisse tenir tête aux fortes progressions relevées essentiellement en Asie-Pacifique, par un essor important à partir des Balkans, comme depuis les rives Sud et Est.


« En théorie, l’année 2012 devrait voir le nombre d’arrivées mondiales dépasser le milliard et celles de la Méditerranée s’envoler définitivement au-delà de la barre des 300 millions » poursuit-il.
META démontre ainsi qu'en douze ans, les arrivées internationales progressent de 158% sur la rive est, de 149% dans les Balkans (hors UE), de 68% sur la rive sud et de seulement 9% sur la rive nord.
 
retour en haut de page

Mirem  

Figure 1: La zone META (30 pays méditerranéens en incluant le Portugal et la Mauritanie) a pris la tête en 2011 des parts de marchés mondiales avec 30,42% des arrivées de touristes internationaux. (source META)
 

Mirem

Figure 2: Les arrivées de touristes internationaux en Méditerranée ne cessent de grimper depuis dix ans pour dépasser aujourd'hui la barre symbolique des 300 millions. (source META)



Pour l'association, « la perte de marché, continuelle, constituée depuis 2000, est due au manque de renouveau méditerranéen. Le tourisme moderne a trouvé sa source en Méditerranée, après l'apparition des congés payés d'après-guerre... Ces innovations espagnoles et françaises se sont poursuivies dans les années 60 en Tunisie puis bien plus tard en Égypte (Sharm El Sheikh) et en Turquie. A ce jour, la Méditerranée a perdu l'initiative de ses débuts au profit de l'Océan indien et de l'Asie pacifique en fort développement. »

L' Organisation mondiale du tourisme (OMT) relève que les dépenses directes réalisées par les touristes internationaux dans les pays de destination en 2011 s'élèvent à 697,73€ par arrivée internationale pour la zone Europe sud/med (747,98 pour l'Asie Pacifique!). Par extrapolation, META calcule que ceci équivaut à 638,54€ pour l'est de la Méditerranée, 634,55€ pour le nord, 596,49€ pour les Balkans et 501,45€ pour le sud.
« Une baisse globale de 1,7% alors que seule la rive nord enregistre une légère progression de 1,8% » note Étienne Pauchant. Selon son association, qui fait référence en la matière sur cette région, « la contribution « directe » du tourisme au PIB est estimée à 275 mrds € en Méditerranée en 2011 et globale (avec les investissements réalisés par les professionnels) de 713,8 mrds € soit un peu plus de 11% du PIB total. »
Le Maroc reste sans doute le plus avancé en matière de diversification touristique (photo F.Dubessy)
Le Maroc reste sans doute le plus avancé en matière de diversification touristique (photo F.Dubessy)





Lundi 26 Novembre 2012



Lu 2177 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 27 Novembre 2012 - 09:29 Crise et tourisme en Méditerranée

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA          EDF
 
Femise