Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le tourisme d’affaires surfe sur la vague méditerranéenne


partenariatSEM2014IEJ


Lors de la huitième Semaine Économique de la Méditerranée, experts et chefs d’entreprises se sont donnés rendez-vous à Marseille pour dégager les différents enjeux du tourisme d’affaires, véritable levier du développement économique en Méditerranée.



Le tourisme d'affaires, véritable levier de développement économique pour les territoires méditerranéens. © Myriam Brando
Le tourisme d'affaires, véritable levier de développement économique pour les territoires méditerranéens. © Myriam Brando
MÉDITERRANÉE. Le tourisme d'affaires revient à flot avec des retombées sur l'économie française (hors fiscalité) estimées à 8 mrds€, en 2012. Les congrès associatifs, les séminaires et conventions sont deux familles permettant d'apporter leur pierre à l'édifice.

Le tourisme d'affaires, secteur en pleine expansion, rapporte deux à trois fois plus que le tourisme classique dit "de loisir". Un congressiste dépense en moyenne 200 € par jour, hors hébergement. Ces retombées, non négligeables, poussent les villes méditerranéennes à se dépasser. "Les acteurs locaux doivent réussir à se coordonner pour séduire les touristes. Ce qui compte, c'est la rapidité" explique Maxime Tissot, directeur de l'Office du Tourisme et des Congrès de Marseille. La recherche de nouvelles valeurs ajoutées pour une offre globale et une cohérence dans la destination, reste l'unique objectif afin de conquérir le coeur des touristes.

Marseille tire son épingle du jeu

La deuxième ville de congrès de France séduit de plus en plus. En seulement un an, elle est passée du 142ème rang au 74ème rang mondial, au classement ICCA (International Congress and Convention Association) en 2013. Et pour cause, elle ne cesse de se moderniser, de se rajeunir. En 2014, Marseille fait un véritable bond en avant avec près de quatre-vingt congrès associatifs, cinq cent évènements corporate d'entreprises et 205 M€ de retombées économiques. De plus, le tourisme d'affaires et de congrès génère une importante activité touristique dont bénéficient largement les secteurs de l'hôtellerie. "Il s'agit d'un poids considérable dans notre activité. En revanche, il demande un intérêt propre avec des besoins beaucoup plus développés qu'un simple client corporate" ajoute Vincent Gaymard, directeur de l'hôtel M Gallery à Marseille. La ville a donc l'intention de développer plus en profondeur ses offres et ses structures dans un secteur où la concurrence est de mise. D'ailleurs, la cité phocéenne déclare une bataille acharnée à la ville de Barcelone, véritable maître dans le domaine du tourisme d'affaires.

Barcelone, ville maître en tourisme d'affaires

Ville aux charmes reconnus, Barcelone a su imposer son style. Désormais capitale des start-up, de l'innovation et de la technologie en Europe, son attractivité facilite le tourisme d'affaires. Et d'après Antonio Romero Barcos, directeur des Programmes Méditerranéens de Barcelone "c'est l'organisation des congrès qui fidélise les clients". 

Avec pour axe prioritaire la technologie et 80 000 participants lors de son dernier congrès, Barcelone compte bien devenir la capitale de la téléphonie mobile dès 2015.
 

 



Barbara Tornambé (IEJ)


Lundi 10 Novembre 2014



Lu 432 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise