Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le sud de la France se prépare à la grève


Comme à son habitude, le sud de la France sera en pointe du mouvement social qui va toucher tout le pays mardi 12 octobre 2010.



La Canebière va de nouveau être bloquée mardi 12 octobre 2010 (photo MP Vega)
La Canebière va de nouveau être bloquée mardi 12 octobre 2010 (photo MP Vega)
FRANCE. Comme à son habitude, le sud de la France sera en pointe du mouvement social qui va toucher tout le pays mardi 12 octobre 2010.

Cette journée de mobilisation contre la réforme de retraite, à laquelle devrait suivre une seconde samedi 16 octobre 2010, concerne la quasi-totalité des transports. La SNCF prévoit ainsi un TGV sur trois alors que les différents syndicats ont déposé des préavis de grève reconductible. Au niveau des transports urbains, la CGT envisage une grève reconductible de jour en jour à compter du 12 octobre 2010 et jusqu'au 30 octobre alors que FO appelle à une grève illimitée. 

Dans le sud de la France, Marseille, Toulon, Bordeaux et Toulouse devraient être particulièrement touchées. Ainsi, à Toulouse, métro et bus seront fortement perturbés durant toute la journée avec seulement 60% des bus prévus. A Marseille, selon les lignes et les horaires, les perturbations des bus de la RTM  (Régie des Transports de Marseille), concerneront de 0 et 100 % du trafic. Le métro circulera plus difficilement sur la ligne 2 (64 à 73% du trafic normal) que sur la ligne 1 (69 à 88%) tandis que 70 % des tramway circuleront sur la ligne un et seulement 46% sur la ligne 2.

Grandes perturbations pour le trafic aérien

Les aéroports seront également durement touchés (30% des vols annulés à Roissy et Beauvais et 50% à Orly) et Air France envisage d'annuler la moitié de ses vols. Ceci va sérieusement perturber le trafic des plates-formes en région et notamment celles de Nice, Bordeaux et  Marseille.

D'autant plus que certaines compagnies étrangères, comme Royal Air Maroc qui annule 50% de ses vols au départ ou à l'arrivée de la France ou Iberia qui annonce aussi des annulations et des retards, ont pris les devants.

Ryanair, la compagnie low cost, y est même allé de son grain de sel. Le 11 octobre 2010, elle a lancé un appel à la Commission européenne afin de "retirer le droit de grève de services essentiels tel que le contrôle du trafic aérien et de réformer la législation européenne EU261 concernant les droits des passagers qui sont inadaptés." La compagnie qui dispose d'une base à Marseille annonce avoir déjà annulé 1 650 vols en 2010 à cause de grèves des aiguilleurs du ciel français mais aussi belges et espagnols. Elle évalue à 12 000 les autres vols retardés pour les mêmes causes impactant 2,5 millions de passagers. 
 
Les grévistes français des services de contrôle aérien sont l'équivalent moderne de bandits de grand chemin. Ils ne se soucient pas des consommateurs, ils ne se soucient pas des passagers, ils se mettent sans cesse en grève car ils savent qu’ils ont le pouvoir de fermer le ciel européen et de tenir les gouvernements de l'UE et les passagers en otage. Il est ridicule que les services de contrôle aérien belges, français et espagnols soient autorisés à plusieurs reprises de faire grève sans aucune pénalité financière, tandis que les compagnies aériennes soient tenues par des obligations et règles de compensations pour les passagers et absorbent les coûts de ces perturbations inutiles "" souligne Michael O'Leary, pdg de Ryanair. 

  
La Poste, France Telecom, EDF, GDF, écoles, crèches, fonctionnaires, Sécurité sociale, lycées, hôpitaux, France Télévision et Radio France, c'est toute la France qui va entrer dans le mouvement alors qu'après avoir été voté à l'Assemblée nationale, le texte sur la réforme des retraites poursuit son examen au Sénat. 


Touche pas à mon port frappe fort contre les grutiers

Les patrons provençaux critiquent le blocage de l'économie par quelques grutiers présentés comme privilégiés (Affiche UPE 13)
Les patrons provençaux critiquent le blocage de l'économie par quelques grutiers présentés comme privilégiés (Affiche UPE 13)
Alors qu'à Bordeaux, six cargos sont restés à quai dimanche 10 octobre 2010 à cause d'une grève des agents du port, la situation dans le sud de la France sera d'autant plus extrême qu'en plus des revendications sur la réforme des retraites, le port de Marseille reste bloqué depuis quinze jours avec cinquante six navires attendant en rade de pouvoir débarquer leur précieuse cargaison.

La grève des salariés des terminaux pétroliers menace tout le sud-est de la France d'une pénurie de carburant si le conflit perdure encore une dizaine de jours.. 

Parallèlement, après avoir lancé l'opération "Touche pas à mon port ", l'Union pour les Entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE 13) a publié dans les Echos le lundi 11 octobre 2010 une fausse publicité pour protester contre le blocage de l'économie par ceux que le Medef local présente comme des nantis. Sur cette publicité, figure une île paradisiaque surmontée d'une grue destinée à lever les containeurs avec cette phrase "The best job in the world. Devenez grutier au port de Marseille." L'annonce sous forme d'offre d'emplois est suivie d'un texte "Congés : 8 semaines par an. Horaires : 18 heures par semaine. Rémunération : 4 000 euros par mois et emploi garanti à vie." 






Lundi 11 Octobre 2010



Lu 3855 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €


Commentaires

1.Posté par Presiron le 12/10/2010 09:17
L'affiche de l'UPE13 fleure bon le poujadisme.
4000 Euros/mois? Quelles sont les sources d'une telle info?

2.Posté par chaineze le 12/10/2010 09:20
Je pense que les bus devraient fonctionner même en cas de grève car il y a beaucoup de personnes qui vont à l'école ou qui travaillent.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise