Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Le spectre de l’abstention pèse sur les législatives algériennes €


Les Algériens qui s’intéressent de près à l’élection présidentielle française mesurent le contraste saisissant entre la passion et la mobilisation qui marquent la campagne électorale dans l’Hexagone et le désintérêt de la population algérienne pour les législatives du 4 mai 2017.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés

Nous vous proposons :

- l'achat de cet article à 3 €
- une offre particuliers dès 5 € par mois,
- deux offres professionnelles à 10 et 14 € par mois.


Paiement par Paypal. Paiement par chèque seulement pour les abonnements annuels.

Vous souhaitez avoir plus d'infos ? Un souci avec votre abonnement ? : Contactez la rédaction

Le spectre de l’abstention pèse sur les législatives algériennes
Rédigé le Mardi 2 Mai 2017

Commentaires

1.Posté par Ata - ûllah GOURINE le 03/05/2017 06:45
c est un désaveu populaire , systématique , intégral du pouvoir politique en place ! le peuple n'est plus dupe de la mascarade des soi - disant hommes politiques , qui sont en fait, que des hommes de paille du régime militaire pour faire croire ! le réveil politique des algériens se fera quand ils "sentiront" qu ' il y a de vrais hommes d’État la tête du pays , acquis à la cause du peuple , qui le servent et non pas qui se servent et élus démocratiquement ,ayant de vrais programmes de développement, avec une vision claire , nette et précise sur la situation du pays sur 10 , 15 , 20 ans , et qui croient dans le génie national pour transformer l'Algérie en un État de droit , moderne , libre , entreprenant, riche et juste!que peut - on attendre d'un pouvoir qui a appauvri son peuple alors que l on vit dans un pays si riche?