Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le président par interim tunisien va gouverner par décrets-lois




TUNISIE. Lundi 7 février 2011, la première séance de l'Assemblée nationale tunisienne depuis le départ de Zine Al-Abidine Ben Ali a donné à Fouad Mebazaa, président par intérim, le pouvoir de légiférer par décrets-lois.

Les députés ont approuvé cette loi par 177 voix contre 16 (plus deux abstentions) alors que manquaient à l'appel dix-neuf députés. Des manifestants devant l'Assemblée nationale réclamaient la dissolution pure et simple du Parlement.

Les mots de Mohammed Ghannouchi, premier ministre de transition, ont convaincu les députés dont la plupart sont pourtant issus du RCD, l'ancien parti au pouvoir et qui vont donc déléguer leur pouvoir législatif au président par intérim qui pourra ainsi contourner le Parlement.

"La Tunisie est confrontée à des dangers. Il y a des personnes qui veulent faire revenir la Tunsiie en arrière mais nous devons honorer nos martyrs qui se sont battus pour la liberté... Le temps est précieux. Ces décrets-lois, la Tunisie en a vraiment besoin pour écarter les dangers" a précisé dans son discours le premier ministre tunisien.

Fouad Mebazaa va ainsi pouvoir promulguer des décrets-lois concernant les droits de l'homme, l'organisation des partis politiques et réformer le code électoral pour faciliter et accélérer la transition démocratique et mieux préparer les élections présidentielle et législatives prévues dans six mois. 

Il reste encore à la Chambre des conseillers (Sénat), la deuxième chambre du Parlement, à se prononcer sur cette loi. Ce sera fait mercredi 9 février 2011. La loi permettant au président de gouverner par décrets-lois sera alors promulguée et publiée au journal officiel. 

Ceci constitue une étape essentielle dans la révolution de jasmin alors que les institutions se restructurent. 

Le ministère de la Défense a ordonné aux réservistes de l'armée de terre, de la marine et de l'aviation de "rejoindre les centres régionaux de conscription et de mobilisation les plus proches de leurs lieux de résidence." Dans le même temps, le ministère de l'Intérieur a demandé aux policiers de reprendre leur mission de maintien de l'ordre sous peine d'être jugés coupable d'abandon de poste. 




Mardi 8 Février 2011



Lu 1902 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise