Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le premier véhicule Renault fabriqué en Algérie sort de l’usine d’Oran


Les autorités algériennes et le constructeur français Renault ont assisté, près d'Oran, à la sortie de la première voiture de tourisme de l'usine Renault près d'Oran, deux semaines après la production des premiers véhicules 4x4 Mercedes destinés à l'armée.



"On l'a faite algérienne", souligne cette campagne de pub (photo Renault)
"On l'a faite algérienne", souligne cette campagne de pub (photo Renault)
ALGÉRIE. La première voiture de marque "Nouvelle symbol"  fabriquée en Algérie est sortie lundi 10 novembre 2014 de l’usine de véhicules Renault d’Oued Tlelat au Sud d’Oran (420 km à l’ouest d’Alger) en présence du Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, et du ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius. tout deux ont vanté les mérites de la coopération entre les deux pays.

L'usine de fabrication de véhicules Renault d'Oued Tlelat au sud d'Oran "traduit un partenariat algéro-français exemplaire et le tryptique action-ambition-amitié", a déclaré Laurent Fabius. Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a de son côté souligné que l’usine "est le fruit d’un partenariat gagnant-gagnant... Il faut aller de l’avant et passer à d’autres étapes."
 
 La société Renault Algérie Production (RAP) a été créée en janvier 2013. Il s’agit d’une société mixte détenue à 51% par la partie algérienne (34% par la Société nationale des véhicules industriels – SNVI – et 17% par le Fonds national d'investissement – FNI) et à 49% par le constructeur français Renault.
La construction de l’usine a débuté en septembre 2013. Elle emploie directement 350 personnes.

S’étendant sur 151 hectares, l’usine d’Oued Tlelat a coûté environ 50 M€. L’investissement devrait ultérieurement être porté à 400 M€ pour permettre de passer de 25 000 à 75 000 véhicules par an puis à 800 M€ lorsque l’usine produira 150 000 véhicules par an.
Le projet "Renault Algérie" a bénéficié de diverses formules de soutien et des procédures de facilitation, notamment administratives et douanières.

Les véhicules Renault Symbol se destinent au marché intérieur algérien, le deuxième plus grand d'Afrique avec plus de 400 000 véhicules importés chaque année.

L’intégration par la sous-traitance

Les Renault Symbol sont destinés au marché intérieur algérien (photo Ambassade de France en Algérie)
Les Renault Symbol sont destinés au marché intérieur algérien (photo Ambassade de France en Algérie)
Depuis 2013, un réseau de sous-traitance local a été constitué. Il comprend cent treize entreprises spécialisées dans les industries mécaniques, métalliques et métallurgiques (IMMM), le caoutchouc et le plastique.

Nombre d’entre elles fabriquent déjà des composants pour les industries mécaniques du pays dont la Société nationale de véhicules industriels (SNVI). Une liste de dix-huit produits à fabriquer localement a été établie par le ministère algérien de l’Industrie et des Mines.

Ces sous-traitants ont bénéficié d’une aide indirecte de l’Etat en matière d’accès au foncier et d’accompagnement. Une partie d’entre eux produisent directement sur le site d’Oued Tlelat où vingt hectares leurs ont été réservés par RAP.

Leur part dans la fabrication du premier véhicule Renault Algérie a été de 17%. Ce taux devrait être porté à 25% en 2015 avant d’atteindre les 42% à l’horizon 2019.
Ils doivent maintenant subir une formation adaptée à la fabrication de composants de véhicules légers. L’amélioration de la qualité des produits, afin qu’ils répondent aux normes internationales, constitue un défi à relever.

Les sièges autos devraient être fabriqués dès la fin de l'année 2014 par une société mixte algéro-turque en cours de formation.

La réindustrialisation par la sous-traitance

Les autorités algériennes ont fait du développement de la sous-traitance un objectif stratégique. Composée actuellement de quelques 1 000 entreprises (PME et micro-entreprises), la sous-traitance devrait s’étendre au niveau national afin d’accompagner les projets de partenaires étrangers. Le gouvernement prépare un projet de loi sur la question.

D’importants projets de partenariat sont en cours, d’autres ont abouti. Les deux premiers véhicules "Mercedes Benz" en Algérie sont sortis des chaînes de montages de l’usine de Tiaret le 26 octobre 2014.

L’usine de la Société algérienne pour la fabrication des véhicules "Mercedes Benz" (SAFAV-MB) d’Aïn Bouchekif, à Tiaret, a été inaugurée le même jour.
La SAFAV-MB, est une société mixte créée en juillet 2012 dont les parts sont réparties entre l’entreprise de développement de l’industrie automobile (EDIV) relevant du ministère de la Défense (34 %)  la SNVI (17 %), le fonds d’investissement Emirati  "Aabar"  49%.  Le groupe allemand Daimler est le partenaire technologique.

Lire aussi : "La première voiture de l'usine de Renault Algérie sortira dans un an"


A. Belkessam, à ALGER


Lundi 10 Novembre 2014



Lu 10034 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise