Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le port de Savone-Vado risque d'évoluer en eaux troubles en 2012


Malgré un trafic en hausse en 2011, le port ligure, se trouve en difficulté pour le transport par conteneurs et pourrait, sur le plan des croisières, subir le contrecoup du naufrage du Costa Concordia en raison de son étroit partenariat avec l’armateur.



Le port de Savone (photo DR)
Le port de Savone (photo DR)
ITALIE. L’exercice 2012 ne se présente pas sous les meilleurs auspices pour le port de Savone-Vado malgré une légère progression du trafic marchandises enregistrée en 2011 (+2,8%) pour un total de 14,495 millions de tonnes traitées. Le Reefer terminal, le plus important terminal marchandises du port, enregistre une baisse sensible du trafic conteneurs, passé de 190 000 TEUs en 2010 à 160 000 TEUs en 2011. Et en 2012, la décision de la compagnie maritime Hamburg Sud de transférer ses chargements pour l’Amérique du Sud sur les porte-conteneurs de MSC, devrait faire perdre encore plusieurs milliers de TEUs à Savone au profit de Gênes Voltri à partir duquel MSC opère.

Ce choix intervient dans un contexte de concentration des trafics au profit de bateaux de plus en plus grands incitant les transporteurs à regrouper les cargaisons pour faire des économies. « Des mesures de chômage technique devraient toucher une cinquantaine de personnes sur les 200 qui travaillent sur le terminal », estime Alessandro Piccardo, administrateur délégué du terminal, pour qui  « il est actuellement très difficile de récupérer du trafic ».

Le projet de la nouvelle plate-forme Maersk en suspens

Savone-Vado mise pourtant sur le développement du trafic conteneurs. Le port ligure a lancé, en 2005, un projet pour l’aménagement d’un nouveau terminal conteneurs polyvalent de 210 000 m² qui pourrait accueillir des bateaux d’une capacité de 12 000 TEUs, un investissement estimé à 450 M€, dont 150 financés par un opérateur privé, le géant danois Maersk.

Les travaux, qui auraient dû, selon le calendrier prévisionnel, démarrer en 2010 pour une livraison du nouveau terminal en 2012, n’ont pas encore commencé en raison de l’opposition de la commune de Vado et des associations de protection de l’environnement. Elles ont fait recours contre la décision du conseil régional d’autoriser les travaux de dragage de la rade de Vado où sera aménagé le futur terminal.

Il faudra donc attendre le mois de mai 2012, la décision du tribunal administratif, pour savoir s’il sera possible d’aller de l’avant. Maersk semble pourtant confiant, le groupe vient de signer un accord avec les syndicats et les autorités portuaires de Savone prévoyant l’embauche de 431 à 645 personnes pour faire fonctionner la future plate-forme.

Du côté du trafic passagers, Savone-Vado, fin 2011, pouvait être optimiste avec 1,3 million de passagers accueillis (croisières et ferries), en hausse de 19,6%. Le nombre de croisiéristes a progressé de 21,5% frôlant le million de passagers, un record. En 2012 avec 215 escales programmées, ce cap pourrait être franchi. Une extension du terminal  passagers, le Palacrociere, est programmée pour 2012. Le chantier qui durera un an nécessitera un investissement de 8 M€. Mais Savone est étroitement lié à  Costa qui, depuis 2003, gère le Palacrociere et doit en financer l’extension. L’armateur, après le naufrage du Costa Concordia, a enregistré une baisse de ses réservations et Savone pourrait pâtir des déboires de la compagnie.

Voir l'ensemble du dossier sur les résultats 2011 et les perspectives 2012 des ports méditerranéens




Mardi 6 Mars 2012



Lu 3164 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise