Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le port de Marseille veut reconquérir ses parts de marché perdues


Après une année 2011 soldée par une hausse de ses trafics de 3% en dépit de la crise et de la mise en place de la réforme portuaire, le port de Marseille espère reprendre des parts de marché perdues au cours des dernières décennies. Il compte sur la mise en service de Fos2XL, qui double ses capacités de traitement de conteneurs, et sur l’amélioration de sa productivité.



la mise en service en mars du terminal Fos2XL permet de doubler la capacité de traitement de conteneurs à Fos (photo DR)
la mise en service en mars du terminal Fos2XL permet de doubler la capacité de traitement de conteneurs à Fos (photo DR)
FRANCE. 2011, année de la mise en place de la réforme portuaire, mais également d’une forte crise et de mouvements sociaux à répétition, s’est finalement pas mal terminée pour le Grand Port maritime de Marseille (GPMM). Le premier port français a enregistré une hausse de 3% de ses trafics globaux qui se sont établis à 88,2 millions de tonnes.

Cette croissance, la seule des ports français avec Dunkerque, est surtout le fait des hydrocarbures dont les volumes ont progressé de 8% (à 59 millions de tonnes). Les marchandises diverses, en revanche, ont régressé de 1% (à 16 millions de tonnes) tout comme les conteneurs qui frôlent à nouveau le seuil du million atteint en 2007 (à 945 000 EVP) et les vracs solides portent le poids du ralentissement de la sidérurgie (-17%). L’activité voyageurs est la grande gagnante de l’année avec un trafic qui atteint le record absolu de 2,3 millions de voyageurs.

L’application effective de la réforme portuaire, en juin 2011, a pesé sur l’activité. Les outillages de manutention et 411 salariés sur 1 459 ont été transférés au privé. Le GPMM est désormais sorti des activités d’exploitation et se réorganise. Il est désormais « entré dans une nouvelle ère », a souligné mercredi 25 janvier 2012 Patrick Daher, le président du conseil de surveillance. « Il est à l’écoute de ses clients, ce qui est un très grand changement ».

Effets positifs de la réforme

« On peut d’ores et déjà mesurer les effets positifs de la réforme », a ajouté Hervé Balladur, président de l’Union maritime et fluviale, syndicat du patronat des utilisateurs du port. Sur le terminal conteneurs de Marseille, il y a eu un doublement de la productivité avec 25 mouvements par heure et par portique contre 14 précédemment avec 4 portiques au lieu de 2,5. À Fos, la productivité a également beaucoup progressé et les opérateurs, pour marquer leur confiance, ont embauché 120 dockers sur un linéaire de quai doublé ».

Le nouveau terminal FOS 2XL qui double la capacité de traitement de Fos à plus de 2 millions de conteneurs a commencé à fonctionner en 2011. Il sera totalement opérationnel à partir de mars 2012.

Les dirigeants du port comptent sur ce nouvel outil pour reconquérir des parts de marchés notamment auprès des donneurs d’ordre de Rhône-Alpes et de Suisse pour lesquels, la mise en place d’une navette ferroviaire est à l’étude. Dans un contexte de surcapacités de transport de conteneurs entre l’Asie et l’Europe et de taux de fret historiquement bas (600 $ le conteneur contre 2 000 $ au plus haut), Marseille a une carte à jouer, avec une position plus proche de l’Asie que les ports d’Europe du Nord.

Vers la création d’un grand pôle de réparation navale de croisière

Le trafic conteneur a doublé sa productivité (photo GPMM)
Le trafic conteneur a doublé sa productivité (photo GPMM)
« La totalité des volumes à l’exportation qui avaient déserté Marseille est revenue. À l’importation, c’est plus compliqué et les temps de réaction sont plus longs », ajoute Hervé Balladur. Ce dernier s’attend à des décisions positives, les importateurs ayant laissé passer les fêtes de fin d’année avant de trancher.

Signes encourageants : Mattel vient de choisir Fos pour implanter sa logistique française et sud Europe. Maisons du Monde et Médiaco ont agrandi leurs capacités de stockage.

Autres motifs de satisfaction pour le port : le prochain aboutissement de l’appel à projet pour l’exploitation de la forme 10 de réparation navale, la plus grande forme de Méditerranée. Le port est en négociation exclusive avec le groupement Chantier naval de Marseille - STXSan Giorgio del Porto - Mariotti. Il espère signer une convention d’exploitation en mars 2012 pour une mise en service de la forme en 2014 après des travaux de remise en état.

« Cette offre permet de créer un pôle de réparation navale exceptionnel parfaitement adapté au marché de la croisière en Méditerranée », a commenté Jean-Claude Terrier, président du directoire du Grand Port maritime de Marseille.




Mercredi 25 Janvier 2012



Lu 3044 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise