Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le port de Marseille Fos ne voit pas le bout du conflit




FRANCE. Les autorités du Grand Port Maritime de Marseille ne cessent de livrer leur inventaire à la Prévert quotidien.

Le 14 octobre 2010, les terminaux pétroliers de Fos et de Lavéra sont toujours en grève. Ce mouvement, qui dure depuis le 27 septembre 2010, bloque actuellement soixante navires et trois péniches.
 
Quatre chimiquiers, huit gaziers (butane/propane) , quatorze pétroliers de brut et quatorze pétroliers de raffinés sont en attente sur la rade de Fos. 

Un chimiquier, deux gaziers (butane/propane), treize pétroliers de brut et quatre pétroliers de raffinés sont en attente sur la rade de Marseille. Dans le même temps, trois péniches demeurent sur poste d'attente sur le Rhône.
 
S'ajoutent à ce bilan, dix navires en attente de poste à quai sur les postes privés qui fonctionnent normalement et trois navires restent en attente d'ordre de mouvement. 

Si les terminaux marchandises de Fos (bassins ouest) fonctionnent, du côté de Marseille (bassins est) la grève se poursuit pour les agents du GPMM et les marins de la SNCM et de la CMN. Seuls les dockers travaillent. 

Ces mouvements de grèves génèrent des situations confuses sur les terminaux de Marseille où deux porte-conteneurs sont à quai au terminal conteneurs de Mourepiane dont un effectue ses opérations avec une grue de bord. Trois autres porte-conteneurs attendent en rade. 
 
Parallèlement, deux cargos d'alumine restent en attente à quai et un cargo de sucre a commencé à opérer avec "des grues de bord en mode dégradé" précise le GPMM. 
 
Du côté de la SNCM, trois navires (rouliers et ferries mixtes) restent bloqués ainsi qu'un navire de la CMN. Tous ont annulé leurs rotations. Les autres navires des compagnies restent à quai en Corse. Pour le trafic passagers les deux compagnies sont affectées par les grèves des marins (annulation de la rotation en Méditerranée pour la Corse).  Par contre, les compagnies étrangères, ENTMV  (Algérie Ferries) et Cotunav (Compagnie Tunisienne de Navigation) opèrent normalement leur trafic.





Jeudi 14 Octobre 2010



Lu 1873 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise