Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le port de Barcelone se donne les moyens de ses ambitions


En jouant la carte de l'intermodalité, à travers les « autoroutes de la mer » et les liaisons ferroviaires, le port catalan veut devenir la principale plate-forme logistique du sud de l'Europe.



Le port de Barcelone veut devenir une capitale logistique en Méditerranée (photo FM)
Le port de Barcelone veut devenir une capitale logistique en Méditerranée (photo FM)
ESPAGNE. Le port de Barcelone affiche clairement son objectif : devenir la principale plate-forme logistique du sud de l'Europe, et le passage obligé des flux de fruits et légumes en Méditerranée. 
La plateforme portuaire est déjà la porte d'entrée des fruits et légumes en Espagne. Sur les 2,4 millions de tonnes de fruits et légumes importées en 2010 outre-Pyrénées, plus de la moitié transite par le port de Barcelone. 

Selon la Fédération Espagnole des Producteurs et Exportateurs de fruits et légumes (FEPEX), le port catalan est le premier à profiter de l'augmentation de 10% du volume d'importations de fruits et légumes en Espagne. D'abord parce que Barcelone dispose d'un terminal spécialisé sur la réception de ces marchandises permettant le contrôle du processus (stockage et classification) jusqu’à la livraison au client. L'augmentation de la demande des importateurs de fruits justifie d'ailleurs l'agrandissement de ce «  Barcelona Reefer Terminal », qui s'enrichira au cours des prochains mois de 9 000 m² d’entrepôts à température contrôlée. 

La croissance enregistrée sur le segment des fruits et légumes s'inscrit dans un développement global du Port de Barcelone, qui a enregistré en 2010 une augmentation de son activité (+2,4%).

Accroitre l'hinterland

Le port de Barcelone mise sur le développement des liaisons de « Short Sea Shipping », qui ont augmenté de 12% en 2010 au départ de Catalogne. Ces « autoroutes de la mer » s'avèrent particulièrement adaptées au transport de fruits et légumes. Le port offre ainsi une véritable alternative à la route, notamment vers l'Italie (Gênes, Civitavecchia, Livourne) et le Maghreb (Tanger, Alger, Tunis). Et pour Guido Grimaldi, directeur Commercial du Groupe Grimaldi, "il reste des capacités de croissance entre l'Espagne et l'Italie; certaines de nos lignes, comme celle entre Livourne et Barcelone, ont enregistré l'an dernier une augmentation de plus de 25% du trafic, et nous avons de grandes espérances en 2011 sur le fort développement des liaisons avec le Maroc."
D'autant que le port de Barcelone continue d'enregistrer de bons résultats, notamment sur les fruits et légumes, dont les volumes progressent de 67% au mois de janvier 2011. Vers l'intérieur des terres, le port de Barcelone consolide les connexions ferroviaires mises en place ces deux dernières années, à commencer par le service de trains de marchandises " Barcelyon Express ", reliant en six heures le port catalan et le terminal Naviland Cargo de Vénissieux. 

Les efforts consentis pour favoriser l'intermodalité permettent d'accroitre l'hinterland du port de Barcelone, comme le souligne son président, Jordi Valls : " Nous dessinons des axes prioritaires à travers le développement des lignes ferroviaires, d'un côté vers Saragosse, Madrid, Lisbonne, et par ailleurs vers Perpignan et Lyon. Ces routes dessinent la carte de notre zone d'influence, qui s'étend aussi sur mer jusqu'à Gênes, Civitavecchia et Tanger."


Francis Mateo, à BARCELONE


Vendredi 1 Avril 2011



Lu 2013 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 7 Avril 2011 - 09:28 Port-Vendres fait valoir sa spécialisation

Jeudi 7 Avril 2011 - 09:26 Marseille veut remonter la pente

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise