Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le monde économique dresse un bilan sévère de l'UpM


Mécontents du retard et des atermoiements de l'Union pour la Méditerranée, les Leaders économiques euro-méditerranéens veulent être plus étroitement associés au processus. Pour accélérer le développement économique de la région, ils jugent urgent l'achèvement d'une zone de libre-échange.



Le monde économique presse les politiques de créer une vaste zone euro-méditerranéenne de libre échange
Le monde économique presse les politiques de créer une vaste zone euro-méditerranéenne de libre échange
MEDITERRANEE. Loin des atermoiements diplomatiques, les milieux économiques euro-méditerranéens s’impatientent et pressent les dirigeants politiques de faire avancer le projet de l’Union pour la Méditerranée (UpM) afin de profiter au mieux des « énormes possibilités de croissance économique et de développement de la région ».

Le sommet des Leaders économiques euro-méditerranéens, organisé par les principales organisations de soutien aux entreprises de la région et qui s’est tenu les 3 et 4 juin 2010 à Barcelone, dresse un constat sans concession. « Deux ans après son lancement, l’UpM n’a pas atteint ses objectifs. Elle se concentre encore principalement sur son organisation interne (structures, responsabilités…) au lieu d’engager des actions ».

Fort de ce constat, le monde économique veut s’impliquer pour que l’UpM devienne enfin une réalité en devenant «un acteur et pas un simple exécuteur » des politiques euro-méditerranéennes. Inquiet des incertitudes qui persistent sur les rôles respectifs de l’UPM et de l’Union européenne ainsi que sur les risques de création d’une nouvelle technostructure chère et inefficace, il insiste aussi sur l’importance de la clarification de la gouvernance de l’UpM.

Achever la zone euro-méditerranéenne de libre échange

Mais pour les Leaders économiques euro-méditerranéens, l’important est de faciliter le business et le développement économique. La déclaration publiée à Barcelone insiste donc sur les réformes à engager pour améliorer la compétitivité de la Méditerranée. Cela passe par la lutte contre le protectionnisme, la création d’un marché Sud Méditerranée plus intégré, de nouveaux cadres réglementaires pour sécuriser les investissements, l’amélioration de l’accès aux financements pour les PME et les start-up ou encore dans le développement d’infrastructures régionales à travers des partenariats publics privés.

Autres priorités mises en avant à Barcelone : le développement d’un plan d’action pour assurer un développement économique durable des rives sud de la Méditerranée et surtout l’achèvement de la zone euro-méditerranéenne de libre échange. Jugeant en effet obsolète une grande partie des accords bilatéraux de libre échange qui existent entre l’UE et la quasi-totalité des pays du Sud de la Méditerranée, le monde économique appelle à élargir ces accords à tout l’univers des services (financiers, télécommunications, distribution, énergie, transports, logistiques…) et à donner la priorité au développement des PME qui représentent plus de 90% des entreprises euro-méditerranéennes.
 
Enfin la déclaration de Barcelone préconise l’extension du programme Invest in Med , co financé par la Commission européenne, et dont les résultats des deux premières années sont jugés « significatifs ». La poursuite du programme permettrait de « s’assurer que les réseaux créés seront soutenus et que les initiatives engagées peuvent continuer ».

Lire la Déclaration de Barcelone


Brigitte Challiol


Vendredi 4 Juin 2010



Lu 2629 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise