Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le groupe public Sonelgaz investira 3 000 mds DZD (29,1 mds €) d’ici 2019


ALGERIE. La production d’énergie électrique algérienne sera fortement boostée ; la Sonelgaz va investir plus de 29 mds € pour la production, le transport et la distribution d’électricité. Le pdg du groupe souligne qu’il n’a pas abandonné la perspective d’exporter de l’électricité vers l’Espagne, mais qu’il attend « la réponse écrite des autorités espagnoles.



Des investissements doivent impérativement réalisés afin d’étoffer le réseau de distribution. (photo DR)
Des investissements doivent impérativement réalisés afin d’étoffer le réseau de distribution. (photo DR)
ALGERIE. Au cours d’une émission de la radio algérienne diffusée le 5 janvier dernier, le PDG de la Sonelgaz, Nourredine Bouterfa, a annoncé qu’une enveloppe de 3 000 mds DZD (29,1 mds €) serait investie par son groupe d’ici 2019.

Près de 40% de ce montant ira à la production alors que le reste sera réparti entre le transport et la distribution. Un peu moins de la moitié, soit 1 200 mds DZD (11,7 mds€), devrait être investie à l’horizon 2015-2016.

L’objectif du groupe public est d’accroître la production afin de couvrir les « besoins croissants de la population » et d’exporter.

Résoudre les problèmes de distribution pour réduire les délestages

La Sonelgaz rencontre en effet des problèmes de distribution.

La consommation pourrait atteindre les 8 000 magawatts (MW) au cours de cet hiver alors même que le pays dispose d’une réserve supplémentaire de 1 500 à 2 000 MW.

Conséquence, des villages isolés seront certainement victimes de délestages.

Des investissements doivent impérativement réalisés afin d’étoffer le réseau de distribution.

Selon Nourredine Bouterfa, la question du foncier, qui se pose dans un certain nombre de régions serait en voie de règlement « avec l’implication des collectivités locales ».

« Ne pas exporter pour exporter, mais pour gagner de l’argent »

La protection du marché électrique espagnol ne devrait pas concerner Sonelgaz (photo MN)
La protection du marché électrique espagnol ne devrait pas concerner Sonelgaz (photo MN)
Pour ce qui est du volet exportation, l’Algérie est connectée au Maroc qui représente, selon le PDG de Sonelgaz « un potentiel de 400 mégawatts au moins jusqu’à 2012 ».

Il s’agit donc de trouver un bon accord. Pour ce qui est de l’Europe, Nourredine Bouterfa affirme que son groupe n’a pas abandonné la perspective d’exporter de l’électricité vers l’Espagne, mais qu’il attend « la réponse écrite des autorités espagnoles ».

Quant à la décision du gouvernement de José Luis Zapatero d’adopter une nouvelle mesure interdisant à un producteur d'électricité de commercialiser son énergie directement sur le territoire espagnol, elle ne concernerait pas la holding Sonelgaz en raison de ses statuts compatibles avec les règlements espagnols.

L’augmentation des tarifs de l’énergie toujours à l’étude

L’ampleur des investissements consentis pour les années à venir par Sonelgaz ne doit pas masquer l’état actuel de sa dette qui avoisine les 300 mds DZD (3mds €).

Le retard de paiement des redevances coûte 1,5 mds DZD (14,6M€) /an au groupe en intérêts bancaires.

La question de l’effacement de la dette est posée au niveau des pouvoirs publics.

Cela se traduira-t-il par une augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz ?

La question est à l’étude au niveau gouvernemental.

En attendant, l’Etat, en tant que propriétaire de Sonelgaz, peut toujours augmenter le capital de l’entreprise afin d’assurer la disponibilité de l’énergie sur le marché algérien, un service public dont il est le garant.

L’avenir est à l’énergie solaire

Sonelgaz promeut par ailleurs l’énergie solaire par le développement de la production de panneaux photovoltaïques destinés à la construction de petites centrales électriques, mais aussi au grand public.

Après le pétrole et le gaz dont elle a été assez généreusement dotée, l’Algérie bénéficie d’un taux d’ensoleillement parmi les plus importants de la planète.


A. Belkessam, à ALGER


Mercredi 6 Janvier 2010



Lu 2524 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise