Econostrum

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Le gouvernement grec parie sur la privatisation massive d'entreprises.




GRECE. Privatiser pour rassurer. Mardi 24 avril 2011, George Papandréou, premier ministre grec, doit rencontrer les dirigeants de l’opposition afin d'obtenir un consensus sur le plan de privatisation mis en marche, le lundi 23 mai 2011.

Un effort supplémentaire, mené par le ministre grec des Finances, Georges Papaconstantinou, pour sortir de la crise sans précédent qui touche le pays depuis un an. La confiance des institutions financières pour la Grèce s'effrite petit à petit aggravant les capacités d'emprunts.

La Hellenic Postbank, les ports d'Athènes et de Thessalonique, la compagnie des eaux de Thessalonique et les télécoms OTE font parties du panel d'entreprises visées par la privatisation.

Le suspense reste entier. Le FMI a conditionné le prêt de la cinquième tranche d'aide de 12 mds €, sur les 110 mds accordés en mai 2010, à une amélioration nette de la situation.




Mardi 24 Mai 2011



Lu 1415 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertLes questions non réglées de la négociation du Caire
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
La négociation laborieusement engagée au début du mois, au Caire, entre Israéliens et Palestiniens est dramatiquement bloquée.
 

avis d'expertIrak : l'État islamique pourrait bien changer la face du Moyen-Orient…mais pas comme nous le croyons…
 
Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Actuellement, dans le nord et l'ouest de l'Irak, a surgi un nouveau péril : l'État islamique (EI), le Daech, en arabe, d'Abou Bakr al-Baghdadi, connu à présent sous le nom du calife Ibrahim.

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL'économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d'acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d'Algériens.

Autres avis d'experts