Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le gouvernement espagnol veut traquer les « faux chômeurs »




Celestino Corbacho, Ministre du Travail espagnol (photo DR)
Celestino Corbacho, Ministre du Travail espagnol (photo DR)
La trêve estivale a fait long feu sur le champ de bataille social en Espagne, où s'affrontent syndicats de salariés et gouvernement. 

La première salve de la rentrée n'est pas arrivée d'où on l'attendait : c'est le Ministre du Travail Celestino Corbacho qui a en effet allumé la mèche, en promettant une série de mesures contre les « faux chômeurs ». 

Cette attaque ouvre de façon anticipée le débat sur la réforme du travail, prévue en septembre 2010.

Concrètement, le ministre de José Luis Rodriguez Zapatero veut sanctionner les demandeurs d'emplois qui refusent toute proposition d'embauche pendant plus de trente jours (contre 90 jours actuellement). De même, Celestino Corbacho veut baisser le seuil de tolérance permettant aux chômeurs de rejeter trois offres d'emplois sans être sanctionnés, et rendre les formations obligatoires. 

Le Ministre du Travail promet aussi un contrôle plus strict des indemnités versées aux sans-emploi.

Pour faire bonne mesure, le gouvernement a reconduit jusqu'en février 2011 le « chèque emploi » de 420 €/mois réservé aux chômeurs de longue durée; mais en durcissant les modalités d'obtention : les bénéficiaires entre 35 et 45 ans devront désormais justifier de responsabilités familiales (personnes à charge) pour continuer à percevoir cette indemnité qui concerne actuellement 300 000 personnes.


Francis Mateo, à BARCELONE


Vendredi 27 Août 2010



Lu 1653 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 16:05 Le Premier ministre algérien limogé

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA