Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le gouvernement algérien obtient le droit de puiser dans les caisses de la Banque centrale




L'Algérie va avoir recours à la planche à billets (photo : F.Dubessy)
L'Algérie va avoir recours à la planche à billets (photo : F.Dubessy)
ALGÉRIE. L'adoption, dimanche 8 octobre 2017, par le Parlement d'un texte autorisant le Trésor public algérien à emprunter directement à la Banque centrale, annonce un recours massif à la planche à billet.

Cet amendement à la Loi sur la monnaie et le crédit stipule que "la Banque d'Algérie procède, dès l'entrée en vigueur de la précédente disposition, à titre exceptionnel et durant une période de cinq années à l'achat directement auprès du Trésor des titres émis par celui-ci". Cet argent frais, bienvenu pour les finances exsangues du pays depuis la chute du prix de baril de pétrole en 2014, va contribuer à la couverture des besoins de financement du trésor, au financement de la dette publique interne et au financement du Fonds National d'Investissement (FNI). Il va ainsi appuyer le programme de réformes structurelles économiques et budgétaires programmé par le gouvernement algérien pour rétablir les équilibres de la trésorerie de l'Etat et de la balance des paiements. Ses contours seront fixés par décret présidentiel dans les prochains jours.

L'épargne publique a été complètement consommée et le gouvernement algérien cherchait à combler un manque de plus de 500 milliards de dinars algériens (3,7 mrds€) pour boucler les besoins de financement du trésor.

Abderahmane Raouya, ministre algérien des Finances, indique que ce recours autorisé par le nouveau texte "sera vraiment limité pour éviter l'inflation".

Les réserves de change de l'Algérie sont passées en trois ans et demi de 195 mrds$ (mars 2014) à 102 mrds$ (septembre 2017).


Eric Apim


Lundi 9 Octobre 2017



Lu 1062 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Finance islamique : l'Algérie dans les starting blocks


avis d'expert

Ezzedine Ghlamallah, fondateur et directeur du cabinet de conseil Saafi


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF