Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le gouvernement algérien adopte une batterie de textes pour atténuer la tension sociale


Le gouvernement algérien tente d'apaiser les tensions en proposant plusieurs mesures à caractère social.



Le gouvernement tente de préempter la révolte sociale par une batterie de mesures (photo DR)
Le gouvernement tente de préempter la révolte sociale par une batterie de mesures (photo DR)
ALGÉRIE. Le Conseil des ministres réuni le 3 février 2011 a adopté plusieurs mesures visant à réduire une tension sociale persistante.

Des grèves et des émeutes se poursuivent dans le pays.

Sur un plan directement politique, et outre l’annonce de la levée à venir de l’état d’urgence (lire Le président Bouteflika annonce la prochaine levée de l’état d’urgence en Algérie),, le chef de l’Etat a rappelé la nécessité d’assurer l’accès équitable «de l’ensemble des partis et organisations nationales agréés» à la télévision et à la radio et la couverture de leur activité.

Dépénaliser l’acte de gestion et créer un groupe minier public

Sur un plan économique, quatre projets de décrets présidentiels adoptés portent sur la recherche et l’exploitation des hydrocarbures alors qu’un cinquième permettra la création d’un groupe minier public dénommé "Manadjim El Djazair"(Mines d'Algérie).

Les dispositifs de mise en œuvre de certaines mesures incitatives (micros-crédits) visant la création d’emplois, telles le soutien à la création de cabinets de groupes (avocats, médecins…) devraient être examinés au cours d’un prochain Conseil des ministres qui devrait se tenir à la fin du mois de février 2011.

Au cours de ce Conseil des ministres, le président de la République a chargé le gouvernement de préparer les dispositions législatives en vue de dépénaliser l’acte de gestion.

Les scandales de corruption qui éclatent régulièrement depuis des années ont amené de nombreux cadres dirigeants des entreprises publiques à prendre de moins en moins d’initiatives, de peur d’être accusés.

Satisfaire la demande de logements et possibilité de mise en place d'un fonds de garantie des crédits

Bouteflika a également donné pour instruction d’accélérer la distribution de logements sociaux locatifs achevés.

Plus de 190 000 nouveaux logements ont été réceptionnées en 2010, mais la persistance de contentieux juridiques bloque l’achèvement des chantiers sur certains sites.

Il a par ailleurs ordonné le lancement, en 2011, des travaux de construction d’au moins un tiers des 700 000 unités figurant dans le programme de logements ruraux.

De même a-t-il exhorté à intensifier la construction de 340 000 logements destinés à la résorption de l’habitat précaire.

Sur le plan social toujours, le président a insisté sur la nécessité de consolider les dispositifs de régulation du marché en vue de préserver le pouvoir d’achat des citoyens.

Une révolte a embrasé tout le pays au tout début de l’année causée par une augmentation des prix du sucre et de l’huile.

Enfin, l’accès des citoyens aux crédits immobiliers, dans le cadre du dispositif mis en place en 2010, doit être facilité par les banques locales.

Le président a instruit le gouvernement afin de mettre éventuellement en place un fonds de garantie de ces crédits.



Amal Belkessam, à ALGER


Vendredi 4 Février 2011



Lu 2930 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par garet le 04/02/2011 13:13
Ce sont des décisions prises par peur mais pas par conviction.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise